Accéder au contenu principal

Au forum de Davos, Xi Jinping défend le libre-échange face à Donald Trump

Le président chinois Xi Jinping lors de son discours à la tribune du Forum économique mondial de Davos (Suisse), mardi 17 janvier 2017.
Le président chinois Xi Jinping lors de son discours à la tribune du Forum économique mondial de Davos (Suisse), mardi 17 janvier 2017. Fabrice Coffrini, AFP

Le président chinois Xi Jinping a critiqué mardi sans le nommer le président élu américain Donald Trump, en dénonçant les tentations protectionnistes lors de son discours d'ouverture du Forum économique mondial de Davos, en Suisse.

Publicité

"Cela ne sert à rien de blâmer la mondialisation", elle "est irréversible". Le président chinois Xi Jinping s'est présenté comme le grand défenseur du libre-échange lors de son discours d'ouverture, mardi 17 janvier, au Forum économique mondial de Davos (Suisse). Ce plaidoyer pour un commerce international sans entrave sonne comme une critique du président élu américain Donald Trump, qui défend l'introduction d'une dose certaine de protectionnisme dans l'économie américaine.

"Que cela vous plaise ou non, l'économie mondiale est le grand océan auquel on ne peut échapper", a poursuivi Xi Jinping qui a conclu en assurant que "personne ne sortirait vainqueur d'une guerre commerciale". Une mise en garde, là encore, adressée à Donald Trump, toujours sans le nommer, qui s'est dit prêt à imposer des tarifs douaniers aux produits importés de Chine.

Premier dirigeant chinois à Davos

Le discours de Xi Jinping, devant un public composé de 3 000 dirigeants politiques et économiques, n'était pas attendu uniquement pour écouter la réponse de Pékin aux critiques adressées par Donald Trump à la Chine. C'est aussi la première fois qu'un président chinois se déplace au Forum économique mondial.

De quoi redonner un peu de lustre à un sommet économique qui apparaît de plus en plus déconnecté avec les réalités politiques d'un monde où — du Brexit à l'élection de Donald Trump — le protectionnisme gagne de plus en plus de terrain. Le forum de Davos a, en effet, toujours été un haut lieu de défense du libre-échange.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.