Accéder au contenu principal

La France veut attirer davantage de talents avec un "French Tech Visa"

La French Tech était très représentée lors du CES, le salon technologique de Las Vegas.
La French Tech était très représentée lors du CES, le salon technologique de Las Vegas. Frédéric Brown, AFP

Bercy a précisé les contours du "French Tech Visa" - une procédure simplifiée d'obtention d'un titre de séjour pour les talents de la tech. Ce programme spécifique devrait être mis en place au printemps 2017.

Publicité

Le dispositif français pour attirer des talents étrangers de la tech va s'étoffer dans les mois à venir avec le "French Tech Visa". Le ministère de l'Économie a confirmé, jeudi 19 janvier, que cette procédure accélérée et simplifiée d'obtention d'un titre de séjour devrait entrer en vigueur "au printemps 2017".

Le principe de ce programme avait été dévoilé par Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du Numérique, deux jours plus tôt. Il concerne des fondateurs ou employés de start-up étrangère, des "talents étrangers" recrutés par des jeunes pousses françaises et des investisseurs étrangers spécialisés dans l'innovation.

Le "French Tech Visa" doit "attirer en France et faciliter l'accueil" de ces entrepreneurs très convoités "dans un contexte de compétition mondiale (où la France) doit mobiliser tous ses atouts pour internationaliser son écosystème de startup en renforçant son attractivité vis-à-vis des talents tech internationaux", souligne Bercy dans un communiqué.

French Tech Ticket

La mission French Tech, une structure qui incarne le label éponyme, juge que "la simplicité, la rapidité et la lisibilité des démarches administratives pour l'obtention d'un titre de séjour sont des critères importants pour les candidats et pour la réputation internationale".

Le programme "French Tech Visa" simplifie les démarches pour obtenir le "passeport talent", un visa de quatre ans introduit en 2016. Ce titre de séjour est censé faciliter la vie professionnelle des étrangers qui ne peuvent pas encore prétendre à la carte de résident.

Ce nouveau dispositif complète un autre programme, le "French Tech Ticket", également destiné au monde de la tech et qui existe depuis 2015. Ce "ticket" d'entrée sur le territoire français s'adresse uniquement aux start-up qui viennent s'installer dans des incubateurs (structures d'accompagnement de projets) en France. 

Hasard du calendrier, l'annonce du programme "French Tech Visa" intervient deux jours après que Facebook a annoncé avoir choisi Paris pour fonder son premier incubateur de start-up.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.