Accéder au contenu principal

Primaire de la gauche : un vote compliqué pour certains Français de l'étranger

Impossible pour les Français d'Allemagne, d'Italie et du Bénin de voter pour un des sept candidats.
Impossible pour les Français d'Allemagne, d'Italie et du Bénin de voter pour un des sept candidats. Bertrand Guay, AFP

Les Français de l'étranger, qui peuvent participer au premier tour de la primaire de la gauche, dimanche, rencontrent quelques problèmes. Dans certains pays, la procédure de vote électronique n'est pas exempte de bugs. Explications.

PUBLICITÉ

"Aujourd'hui, beaucoup de Français de l'étranger ayant fait leurs démarches à temps ne pourront pas voter au premier tour", affirme Emmanuelle Chaze, correspondante de France 24 à Berlin. Un bug perturbe en Allemagne, en Italie et au Benin la procédure mise en place par le Parti socialiste et ses alliés pour permettre aux ressortissants de voter lors des primaires citoyennes depuis leur lieu de résidence.

>> Primaire de la gauche : plus qu’un candidat, l’avenir du PS en jeu

Un vote électronique perturbé par les opérateurs

Les Français expatriés, à la faveur du décalage horaire, ont pu commencer à rejoindre les urnes électroniques dès le samedi 21 janvier. Pour avoir le droit de voter lors de la primaire de la Belle alliance populaire, ils devaient être inscrits sur les listes électorales consulaires avant le 31 décembre 2016, avoir signé la charte d'adhésion aux valeurs de la gauche et avoir communiqué leurs coordonnées sur le site des primaires citoyennes avant le 4 janvier. Ils devaient recevoir ensuite leurs identifiants par email et par SMS.

En Allemagne, en Italie et au Bénin, c'est ce dernier point qui coince. Jointe par Emmanuelle Chaze, l'assistance technique mise en place pour le PS nie que le problème se situe de leur côté. Ils mettent en cause les opérateurs de téléphonie locaux : "Ils ne transmettent pas le texto comportant les mots de passe pour s'identifier dans l'espace de vote électronique."

Ce système de vote a été mis en place dans la plupart des pays comprenant des communautés françaises. Seuls exceptions : des nations comme l'Afghanistan, la Syrie ou le Mali où, pour des raisons de sécurité, les listes électorales ne sont pas communqiuées.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.