Accéder au contenu principal

Elon Musk va vraiment construire un tunnel pour arriver à son bureau chez SpaceX

Elon Musk rêve certainement de faire comme cette homme.
Elon Musk rêve certainement de faire comme cette homme. IMAGE: AP PHOTO/JAE C. HONG

Sur Twitter, Elon Musk a annoncé que la construction du tunnel censé lui permettre d'éviter les embouteillages était imminente. Plus rien ne nous étonne.

Publicité

Elon Musk, le fondateur de SpaceX, est un savant fou qui partage souvent des idées qui paraissent bien farfelues. Comme celle de construire un tunnel pour éviter les bouchons de Los Angeles par exemple.

L’annonce de ce "projet" en décembre 2016 en avait fait rire plus d’un.

"Les embouteillages me rendent fou. Je vais construire une machine qui fore des tunnels et juste commencer à creuser."

Bien qu’il ait assuré que ce tunnel n’était pas une blague, il était difficile de le croire sur parole. Après tout, quelques heures de galère sur les routes ne peuvent justifier la mise en place d’un tel chantier, non ?

Eh bien quand on s’appelle Elon Musk, ce genre de problématique, on s’en tape un peu.  

VOIR AUSSI : Hyperloop, le train supersonique d'Elon Musk, a-t-il vraiment un avenir ?

Résultat, ce mercredi 25 janvier sur Twitter, le Sud-Africain de naissance nous a tous pris de court. D’un simple message, il a officialisé la construction prochaine de son tunnel.

"Le projet tunnel avance. On devrait commencer à creuser dans un mois."

Quand un internaute lui demande où ce passage prendra place, le boss de SpaceX lui répond dans le plus grand calme.

"Il partira de mon bureau chez SpaceX. Jusqu'au quartier de Crenshaw et l'autoroute 105, à cinq minutes de l'aéroport de Los Angeles."

Ces indications géographiques restent tout de même très vagues. La galerie souterraine va-t-elle relier son bureau à l’aéroport de Los Angeles ? La plage ? Le Walmart où il fait ses courses ? Bref, beaucoup de questions, et peu de réponses.

En revanche, on peut assurer que le tunnel ne verra pas le jour aussi facilement. Et ce en dépit des millions que peut claquer Elon Musk.

Pour creuser sous un terrain public, des dizaines d’autorisations et de permis doivent être donnés par les autorités compétentes. De plus, il faut pouvoir justifier une telle structure. Et l’excuse du "le trafic routier me rend dingue" n’est pas recevable.

Il se peut que le projet prenne une autre forme, moins narcissique, dans les semaines à venir. En tout cas, Elon Musk l’a confirmé : il est "sérieusement sérieux."

– Retrouvez aussi l'article de Stan Schroeder sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.