Accéder au contenu principal

Penelopegate : François Fillon va fournir des documents au parquet financier sur l'emploi de sa femme

François Fillon et son épouse Penelope lors d'un meeting en novembre 2016, à Paris.
François Fillon et son épouse Penelope lors d'un meeting en novembre 2016, à Paris. Philippe Lopez, AFP

Au lendemain des révélations sur les emplois présumés fictifs de son épouse Pénélope et l'ouverture d'une enquête, François Fillon va fournir au parquet financier un certain nombre de pièces pour répondre aux accusations.

PUBLICITÉ

Face à la polémique, François Fillon a décidé de riposter. Pour répondre aux accusations d’emplois fictifs de son épouse, le candidat du parti Les Républicains (LR) à la présidentielle va livrer de premiers éléments à la justice dès jeudi 26 janvier, afin de prouver que Penelope Fillon a bien travaillé à son service.

"Ce matin même, dans quelques heures, dès que les bureaux seront ouverts, l'avocat de François Fillon prendra l'attache du procureur financier et dans la journée même il se déplacera avec un certain nombre de pièces", a ainsi déclaré sur Europe 1 Bruno Retailleau, patron des sénateurs LR et proche du candidat de la droite à la présidentielle.

"Nous donnerons très vite à la justice l'ensemble des éléments", a-t-il assuré, "parce que les choses sont trop graves". "Il n'est pas question de laisser prendre en otage une campagne présidentielle, c'est la raison pour laquelle François Fillon veut apporter à la justice très rapidement un certain nombre d'éléments", a aussi expliqué le sénateur de Vendée, assurant que "cette affaire fera pschitt".

L'ouverture d'une enquête

L'ancien Premier ministre a demandé mercredi à être reçu "dans les plus brefs délais" par le parquet national financier (PNF), qui a ouvert une enquête sur des faits présumés de détournement de fonds publics, d'abus de biens sociaux et recel. Sur le front médiatique, François Fillon sera également l'invité du journal de 20 heures de TF1 jeudi soir.

Dans un article publié mardi soir, Le Canard enchaîné avait révélé que son épouse a été rémunérée huit ans comme attachée parlementaire par son époux et son suppléant à l'Assemblée nationale, et pendant 20 mois par le mensuel La Revue des deux mondes. Le journal dit n'avoir guère trouvé trace de ses activités, qui lui auraient rapporté plus de 500 000 euros bruts.

Avec Reuters et AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.