Accéder au contenu principal

JO de Pékin : le relais jamaïcain disqualifié, une médaille d'or en moins pour Bolt

La star du sprint Usain Bolt avec les autres relayeurs jamaïcains après leur victoire aux JO de Pékin.
La star du sprint Usain Bolt avec les autres relayeurs jamaïcains après leur victoire aux JO de Pékin. Fabrice Coffrini, AFP

Reconnu coupable de dopage, Nesta Carter a été disqualifié, avec toute l'équipe jamaïcaine de relai, des JO de Pékin en 2008. Du coup, Usain Bolt a officiellement perdu l'une de ses médailles d'or olympiques. Le sprinteur n'en compte plus que huit.

Publicité

La collection de médailles d’or d’Usain Bolt a un peu diminué. La superstar du sprint a officiellement perdu l'un de ses titres olympiques après la disqualification du relais jamaïcain lors des JO de Pékin en 2008 par le Comité international olympique (CIO).

Nesta Carter, l’un de ses équipiers de l’époque sur le relais 4x100 m a été reconnu coupable de dopage après de nouvelles analyses. En juin 2016, le CIO avait déjà annoncé son contrôle positif à un stimulant, établi à la suite d'un vaste programme de réanalyses lancé par le CIO ces derniers mois.

"Nesta Carter est reconnu coupable d'avoir enfreint la réglementation antidopage lors des jeux Olympiques de Pékin en 2008 (...) Il est disqualifié du relais 4x100 m (...) L'équipe jamaïcaine est disqualifiée (...) Les médailles correspondantes (...) et les diplômes correspondants sont annulés et doivent être rendus", a écrit l'instance olympique dans son communiqué.

"Une fois l'appel éventuel étudié (...) l'IAAF transmettra le dossier à la Fédération jamaïcaine pour déterminer la sanction à l'égard de Carter, au-delà de cette disqualification. Et l'IAAF va également retester tous les échantillons de cet athlète prélevés dans les autres compétitions", a réagi la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) dans un communiqué.

Le communiqué du CIO

Plus que huit médailles d’or…

Usain Bolt, qui a bâti sa légende sur trois triplés (100, 200 et relais 4x100 m) réalisés en 2008, 2012 et 2016, n'est donc désormais plus détenteur que de huit titres olympiques. L'or de Pékin revient désormais au relais de Trinité et Tobago, le Japon montant sur la 2e marche du podium et le bronze revenant au Brésil.

La superstar du sprint s'attendait à perdre cette médaille, à la suite de l'annonce du contrôle positif de Carter. "Ca ne changera en rien mon héritage. Je serai déçu bien sûr de perdre cette médaille mais c'est la vie. Que voulez-vous faire ? Je n'ai aucun contrôle là-dessus", avait déclaré Bolt lors des jeux Olympiques de Rio, en août dernier.

"On est sur le bon chemin contre le dopage en athlétisme. Je fais confiance à l'Agence mondiale antidopage et la Fédération internationale d'athlétisme, ils font du bon boulot", avait-il ajouté.

Le CIO a par ailleurs également confirmé que la Russe Tatiana Lebedeva, vice-championne olympique du triple saut à Pékin, est également privée de sa médaille.  

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.