Accéder au contenu principal

La ligne téléphonique de la Maison Blanche a été coupée, l'équipe de Bernie Sanders a une solution

IMAGE : SIPA USA VIA AP

Les Américains ne peuvent plus contacter la Maison Blanche par téléphone. Mais l'équipe numérique du sénateur Bernie Sanders a trouvé un autre moyen de discuter de la politique de Donald Trump.

Publicité

Le bureau des plaintes est fermé. C’est peut-être le message qu’a souhaité adresser l’administration Trump. Une semaine avant l’investiture du 45e président des États-Unis, la ligne téléphonique qui permettait aux citoyens de joindre la Maison Blanche a été fermée.

VOIR AUSSI : Donald Trump et son équipe remportent le prix de la photo la plus machiste

Désormais, pour faire parvenir complaintes et autres doléances auprès du gouvernement fédéral, il faut passer par le site ou la page Facebook de la Maison Blanche. Et quand on sait que 13 % des Américains ne se servent pas d’Internet, ça réduit drastiquement le nombre de voix contestataires.

Mais face à cette situation, une team a décidé de réagir : Revolution Messaging. Cette agence de communication s'est occupée de toute la campagne numérique de Bernie Sanders lors de des primaires présidentielles du Parti démocrate. Et l’an dernier, elle a lancé WhiteHouseInc.org, un site dont l’objectif était de dénoncer l’implication de Donald Trump dans des entreprises qu’il devait quitter s'il souhaitait s’installer dans le bureau ovale.

La plateforme est toujours en activité et elle propose à ses utilisateurs une fonctionnalité étonnante. Il suffit d’y remplir un formulaire basique pour recevoir le contact d’un établissement appartenant à Donald Trump. Le numéro est donné de manière totalement aléatoire. Autrement dit, on peut se retrouver à discuter économie avec un porteur de clubs random du Trump International Golf en Écosse. Vous n’y voyez pas d’intérêt ? Et bien les gars de Revolution Messaging si. 

Des revendications à faire valoir

"Dites à ces entreprises que tant que Donald Trump ne se sera pas éloigné d’elles, vous ne les différencierez pas du bureau ovale et que vous souhaitez discuter des problématiques qui comptent le plus", expliquent-t-ils sur le site.

Et si vous avez un doute sur la nature de ces problématiques, White House Inc vous les sert sur un plateau :

  • La mise en place d’un financement fédéral pour toutes les organisations qui soutiennent les femmes "méchantes" comme Hilary Clinton
  • La construction du mur à la frontière avec le Mexique
  • La suppression de l’Obamacare
  • La non-intervention sur les dettes contractées par les étudiants

Toutes ces questions essentielles sur l'avenir des États-Unis auraient pu être écrites par Bernie Sanders. Qu'il soit président ou pas, le Bern continue de se faire sentir. 

– Retrouvez l'article de Sasha Lekach sur Mashable.

Quelque à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.