Accéder au contenu principal
Découvertes

Instagram Stories aurait-il fait perdre des millions d’utilisateurs à Snapchat ?

Bloomberg/Getty
3 mn

Une longue enquête de TechCrunch laisse entendre que l’application que rien ne semblait arrêter perd du terrain depuis le lancement des Stories sur Intagram, propriété de Facebook.

Publicité

Snapchat serait-il en train de redescendre dangereusement de son nuage ? Une enquête réalisée par le site américain TechCrunch donne, lundi 30 janvier, une réponse sans appel : oui. Et c’est au profit d’Instagram Stories, interface du réseau social inspirée directement de Snapchat et lancée le 2 août dernier, que le petit fantôme essuierait de lourdes pertes de parts de marché.

VOIR AUSSI : Comment Snapchat va changer l’industrie musicale en 2017

Selon des dizaines d’analystes, des stars des réseaux sociaux et une poignée d’agents spécialisés dans la gestion de carrière sur les réseaux, Snapchat aurait vu au cours des derniers mois son nombre de vues sur ses Stories baisser de 15 à 40 %, et la fréquence de publication de ses utilisateurs chuter dans une mesure à peu près similaire. 

En 25 semaines, Instagram Stories aurait attiré près de 150 millions d’utilisateurs quotidiens

Parallèlement, ces mêmes observateurs constatent une croissance exceptionnellement rapide du nombre d’Instagram Stories et du taux d’engagement que celles-ci génèrent. En 25 semaines, Instagram Stories aurait attiré près de 150 millions d’utilisateurs quotidiens. Un chiffre à peu près équivalent à celui dont se targuait Snapchat, pour sa plateforme entière, aux alentours de juin 2016. Depuis, aucun résultat supérieur n’aurait été annoncé par l’entreprise fondée par Evan Spiegel.

Un ombre au tableau avant l'entrée en bourse de Snapchat

Cette annonce a de quoi jeter un froid à seulement quelques semaines de l’entrée en bourse de l’application préférée des ados, attendue pour le mois de mars avec une valorisation à environ 25 milliards de dollars. Et ravir Facebook, qui tente ardemment depuis son rachat d'Instagram, en 2012, de défier Snapchat.

Après avoir lancé une flopée d'applications supposées faire de l'ombre à son rival, et s'être évertué à intégrer au cœur de Facebook et de Messenger des fonctionnalités identiques en tous points à celles de Snapchat, la solution la plus simple était donc peut-être finalement la meilleure : cloner Snapchat sur un outil déjà existant et ultra populaire. Et appeler ça Instagram Stories.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.