Découvertes

Facebook teste "Discover People", une fonctionnalité pour nous faire rencontrer des inconnus

CAMUS/AP/REX/SHUTTERSTOCK

Facebook a commencé à déployer une nouvelle fonctionnalité sur son appli mobile. "Discover People" permet aux utilisateurs d'interagir avec des inconnus partageant les mêmes centres d'intérêt ou le même lieu de résidence.

Publicité

C'est un nouvel onglet bleu ciel qui est apparu sur l'application Facebook. Entre "Demandes d'appareils" et "Trouver un réseau Wi-Fi" (disponibles sur iOS uniquement), figure désormais "Discover People", la nouvelle fonctionnalité testée par Facebook pour nous permettre d'entrer plus facilement en contact avec des inconnus, a révelé TechCrunch mercredi 1er février.

VOIR AUSSI : WhatsApp teste une fonctionnalité qui permet de rappeler des messages déjà envoyés

Comment ça fonctionne ? En cliquant sur l'onglet, Facebook nous propose de nous présenter et d'ajouter des photos.

Une liste mentionne également les évènements pour lesquels l'utilisateur a exprimé son intérêt et fait dérouler les profils des personnes également intéréssés. En cliquant sur l'évènement, l'utilisateur découvre toutes les personnes qui comptent s'y rendre elles aussi. Plus bas, des sections mentionnent les profils qui travaillent dans la même entreprise ou vivent dans la même ville.

La fonctionnalité, qui vient compléter celle des "Amis à proximité", vient juste d'être lancée sur iOS et Android à travers le monde après une phase de test en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elle devrait être progressivement déployée à l'ensemble des utilisateurs du réseau social.

Faire des rencontres grâce à Facebook... et contrer Tinder ?

"Il est trop souvent difficile d'en apprendre un peu plus sur les gens qui nous entourent, que ce soit avant de démarrer un nouvel emploi, rejoindre un groupe, décider d'assister à un évènement ou même déménager", justifie un porte-parole de Facebook à TechCrunch. 

Si Facebook reste vague sur les ambitions de sa nouvelle fonctionnalité, difficile de ne pas penser aux applications de rencontre qui se multiplient et que le premier réseau social mondial pourrait vouloir concurrencer.

Reste que l'entreprise de Mark Zuckerberg ajoute et supprime régulièrement des fonctionnalités. Dans le cas où pour "Discover People", les retours sont positifs, Facebook devra penser à régler le problème de confidentialité que son nouvel outil pose : les utilisateurs dont les profils sont affichés dans les différentes sections n'ont en effet pas donné leur consentement.

Mashable FR a contacté Facebook pour avoir plus d'informations.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine