Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée, la marche de l'opposition réprimée par la police

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le président turc, justicier ou opportuniste ?

En savoir plus

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

EUROPE

Brexit : le gouvernement britannique publie son Livre blanc

© AFP | Le gouvernement britannique a publié jeudi 2 février sa stratégie sur le Brexit dans un Livre blanc.

Vidéo par Aude LECHRIST , Joanna SITRUK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/02/2017

Le gouvernement britannique a rendu public jeudi son Livre blanc fixant ses plans en vue de la négociation à venir avec ses partenaires européens sur la sortie de l'Union européenne.

Ce sont 77 pages qui étaient très attendues. Au lendemain d'un vote "historique" au Parlement, le gouvernement britannique a publié jeudi 2 février sa stratégie sur le Brexit dans un Livre blanc qui reprend l'essentiel des grands axes déjà dévoilés par la Première ministre Theresa May, dont la sortie du marché unique.

>> À lire sur France 24 : "Vers un Brexit 'dur' : Theresa May expose sa stratégie"

Articulé autour des mêmes douze points que la chef du gouvernement conservateur avait exposés le 17 janvier lors d'un discours vantant "un Royaume-Uni indépendant et véritablement mondial", le document confirme la volonté britannique de quitter non seulement l'Union européenne, selon le vœu des Britanniques, lors du référendum du 23 juin 2016, mais aussi le marché unique et la juridiction de la Cour européenne de justice. La priorité est de "reprendre le contrôle" de l'immigration, ce qui était incompatible avec le principe de libre circulation des travailleurs de l'UE. L'objectif est toutefois de garder "le meilleur accès possible" au marché unique de 500 millions de consommateurs.

Le gouvernement s'est longtemps refusé à publier sa feuille de route, Theresa May affirmant qu'elle avait été suffisamment explicite dans son discours en défendant une rupture "claire et nette" avec l'UE. La Première ministre a finalement cédé à la pression des députés qui réclamaient un tel document. Après plus de dix-sept heures de débats passionnés, les députés ont donné mercredi soir leur feu vert, par 498 voix contre 114, pour la poursuite de l'examen du projet de loi autorisant le gouvernement à activer l'article 50 du Traité de Lisbonne. L'examen du projet de loi se poursuit la semaine prochaine pendant trois journées de débats aux Communes, lundi, mardi et mercredi, qui se concluront par un nouveau vote, avant de passer à la chambre des Lords.

Avec AFP

 

Première publication : 02/02/2017

  • ROYAUME-UNI

    Le projet de loi sur le Brexit franchit une premiere étape au Parlement

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Vers un Brexit "dur" : Theresa May expose sa stratégie

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Brexit : Theresa May devra solliciter l’accord du Parlement pour enclencher la procédure

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)