Accéder au contenu principal
ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Macron, Le Pen et Mélenchon s'affrontent par meeting interposés à Lyon

Vue générale de la ville de Lyon.
Vue générale de la ville de Lyon. Philippe Desmazes, AFP
3 mn

Alors que Marine Le Pen tient un grand meeting dimanche après-midi à Lyon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont venus concurrencer la candidate du FN en organisant des meetings dans la même ville samedi et dimanche.

Publicité

Ce week-end doit donner le véritable top départ de la campagne pour la présidentielle française de 2017, avec trois grand meeting politiques dans une même ville, à Lyon, où Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon viennent concurrencer Marine Le Pen samedi 4 et dimanche 5 février, alors que François Fillon, le candidat de la droite, est en pleine tourmente.

À Lyon, au Palais des Congrès, les ténors frontistes vont dérouler leurs propositions au cours de tables rondes organisées dans le cadre des "assises présidentielles" samedi et dimanche. Le but étant aussi de s'efforcer d'afficher un visage d'unité, au moment où François Fillon affronte la tourmente de l'enquête sur les emplois présumés fictifs de son épouse et où Benoît Hamon s'efforce de rassembler son camp divisé.

Macron entre dans le dur de la campagne

Porté par des sondages de plus en plus flatteurs, mais toujours critiqué pour le "flou" de son programme, Emmanuel Macron, candidat d'En Marche! doit "entrer en campagne" à Lyon, maintenant que le paysage des candidatures semble être éclairci par les primaires de la droite et du PS.

Dans son discours prévu samedi en fin d’après-midi, devant une salle pouvant accueillir jusqu'à 8 000 personnes, il va "remettre en perspective ce qu'il a dit jusqu'à maintenant et présenter le fil rouge de la suite de sa campagne", a expliqué son entourage.

>> À lire sur France 24 : "À Lyon, Emmanuel Macron promet de faire triompher l’espérance"

Jean-Luc Mélenchon et son hologramme

Le candidat de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a préparé quant à lui son effet : il tient meeting à la même heure dimanche et dans la même ville que la présidente du FN pour "marquer solennellement le gouffre qui sépare la logique de Marine Le Pen et la tradition républicaine des Français la plus profonde et la plus noble".

Mais si Jean-Luc Mélenchon sera présent à Lyon, son hologramme s'exprimera, lui, simultanément à Paris. Au total, il parlera devant 10 000 personnes, pour un coût estimé par son équipe à 250 000 euros.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.