Accéder au contenu principal

Juppé comme candidat de repli de la droite : "Non c'est non !"

François Fillon et Alain Juppé se sont opposés lors de la primaire de la droite.
François Fillon et Alain Juppé se sont opposés lors de la primaire de la droite. Michel Euler, AFP

Lundi, Alain Juppé a de nouveau exclu d'être le candidat des Républicains en cas de désistement de François Fillon, empêtré dans l'affaire dite du Penelopegate.

PUBLICITÉ

La réponse est limpide : "Clairement et définitivement, c'est non."

Interrogé sur des rumeurs quant à la possibilité qu'Alain Juppé revienne sur sa décision de ne pas suppléer François Fillon, empêtré dans l'affaire des présumés emplois fictifs de son épouse et de ses enfants, le principal intéressé a déclaré le 6 février à Bordeaux : "J'ai un peu de mal à comprendre d'où viennent ces rumeurs. J'ai dit quelle était ma position : clairement et définitivement, c'est non. Et vous me connaissez, non c'est non !"

"Aujourd'hui, on va écouter François Fillon." Son ancien rival lors de la primaire de la droite donnera une conférence de presse lundi à 16 h depuis son QG de campagne.

Au cours des deux dernières semaines, Alain Juppé avait déjà exclu à deux reprises d'être "le recours".

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.