Accéder au contenu principal

L'Australie annonce la plus grosse saisie de cocaïne de son histoire

STR / Australian Federal Police / AFP
STR / Australian Federal Police / AFP

Le gouvernement australien a annoncé lundi la plus grosse saisie de cocaïne de l’histoire du pays, en l'occurrence 1,4 tonne d'une valeur de 221 millions d'euros, dissimulée sur un voilier arraisonné dans le sud du pays.

Publicité

Canberra a annoncé lundi 6 février une saisie record de cocaïne : 1,4 tonne dissimulée sur un voilier arraisonné dans le sud du pays.

Six personnes ont été arrêtées le 2 février dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud au terme de deux ans et demi d'enquête des services australiens et néo-zélandais, a annoncé lundi la police australienne. "C'est la plus importante saisie de cocaïne en une seule prise de l'histoire australienne", a annoncé le ministre de l'Immigration Peter Dutton.

La police affirme que le voilier, parti de Nouvelle-Zélande, était allé récupérer sa cargaison d'un bateau dans le sud du Pacifique le mois dernier. Un Néo-Zélandais de 63 ans et un homme de 54 ans possédant la double nationalité suisse et fidjienne ont été arrêtés à bord du voilier, tandis que quatre hommes de 32 à 66 ans ont été interpellés à Sydney.

Une prise d’une valeur de 221 millions d'euros

La valeur à la revente de cette saisie exceptionnelle est de 312 millions de dollars australiens (221 millions d'euros).

L'Australie avait fin décembre annoncé le démantèlement d'un vaste réseau de trafic de cocaïne dans des opérations conjointes entre plusieurs pays qui avaient permis de saisir au total 1,1 tonne de cocaïne destinée au marché australien. Environ 500 kilos de cocaïne avaient été saisis le jour de Noël à Sydney, s'ajoutant aux 600 kilos interceptés par la marine française au large de Tahiti en mars, selon la police australienne, qui fait également état de 32 kilos d'héroïne retrouvés aux Fidji.

En janvier, 1,438 kilos de cocaïne avaient été saisis dans deux opérations distinctes à bord de voiliers en Polynésie. "La Polynésie est désormais identifiée comme une route maritime de transit pour les trafiquants de stupéfiants qui, manifestement, destinent leurs cargaisons" à la Nouvelle-Zélande et à l'Australie, avait annoncé le procureur de Polynésie Hervé Leroy.

Avec AFP
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.