Accéder au contenu principal

Coupe Davis : le Canada disqualifié, la France affrontera la Grande-Bretagne

Les Français se sont qualifiés sans problème pour les quarts de finale de la Coupe Davis, après leur victoire face au Japon au 1er tour.
Les Français se sont qualifiés sans problème pour les quarts de finale de la Coupe Davis, après leur victoire face au Japon au 1er tour. Toru Yamanaka, AFP

Victorieuse du Japon au 1er tour, l’équipe de France de tennis affrontera la Grande-Bretagne en quarts de finale de la Coupe Davis. Les Britanniques ont bénéficié de la disqualification d’un joueur canadien, qui a envoyé une balle sur l’arbitre.

Publicité

L’équipe de France de tennis, emmenée par Yannick Noah, n’a pas eu trop de mal à se défaire ce week-end du Japon, privé de son meilleur joueur Kei Nishikori, au 1er tour de la Coupe Davis. Richard Gasquet et Gilles Simon ont chacun remporté leur match vendredi 3 février, puis la paire Nicolas Mahut - Pierre-Hugues Herbert a scellé la victoire tricolore dès samedi. Les Français l’emportent finalement 4-1, après les matches pour l’honneur joués dimanche (victoire de Mahut sur abandon, défaite d’Herbert).

En quarts-de-finale, en avril prochain, les Français retrouveront la Grande-Bretagne, deux ans après une nette défaite au même stade de la compétition. Les Britanniques, sans le n°1 mondial Andy Murray, ont eu du mal à se défaire du Canada. Il a fallu attendre le 5e et dernier match, dimanche soir, pour voir un dénouement très inhabituel. Alors qu’il était mené de deux sets, le jeune canadien Denis Shapovalov, 17 ans, a été disqualifié pour avoir envoyé, involontairement, une balle en plein visage du juge-arbitre, le Français Arnaud Gabas.

"Je tiens à m'excuser auprès de l'arbitre, de tous les arbitres et de la Fédération internationale. Ma réaction est inacceptable, j'ai honte d'avoir trahi mon pays et mon équipe. Ce n'est pas quelque chose que je vais refaire", a assuré le vainqueur du tournoi junior de Wimbledon 2016.

Avec AFP

 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.