Accéder au contenu principal
Découvertes

En Islande, la police demande aux conducteurs de ne plus rouler "sous l'influence des aurores boréales"

Jonina G. Oskarsdottir/Barcroft Media via Getty Images
Texte par : Lhadi MESSAOUDEN
3 mn

Pour conduire sereinement, mieux vaut éviter l'alcool et les substances illicites. Mais en Islande, il y a une autre drogue qu'il ne faut plus consommer au volant. La beauté de la nature, OUI.

Publicité

Les aurores boréales sont obsédantes, on le sait. D'autant plus lorsqu'on a rarement la chance d'en voir. Alors quand on en croise une, difficile de résister à l’attraction de ce voile lumineux qui prend d'assaut le ciel en pleine nuit glaciale.

VOIR AUSSI : La Nasa dévoile des images de la Terre et d'aurores boréales filmées en 4K

Mais derrière la beauté de ce phénomène naturel, un danger potentiellement mortel se cache, comme l'ont rappelé les forces de l’ordre en Islande.

"Les touristes doivent arrêter de conduire sous l’influence des aurores boréales", ont-elles prévenu dans un communiqué repris par le journal local Víkurfréttir le 10 février. Cette consigne de sécurité a été annoncée suite à quelques accidents provoqués par les fameuses lumières dans le ciel, notamment au sud-ouest du pays.  

Obsédés par les aurores boréales, ils conduisent mal

En effet, sur la route menant vers l’aéroport de Keflavik, deux incidents du même type ont été enregistrés ce mois-ci.

Le premier concernait une voiture dont les changements de direction incessants ont affolé la circulation. Le véhicule avait alors fini par être arrêté par des officiers persuadés qu'ils allaient trouver au volant une personne ivre. Or, le conducteur était tout à fait sobre, rapporte Iceland Magazine dans un article daté du 14 février. "L’homme a expliqué qu’il observait simplement les aurores et n’avait pas réussi à détourner son regard d’elles", détaille la police.

Un autre incident du même type s'est également produit, cette fois avec un groupe de touristes trop fascinés par les aurores boréales pour se concentrer sur la route.

Fort heureusement, aucun des deux incidents ne s'est soldé par des accidents. Mais c'est bien pour endiguer le mal que la police islandaise a tenu à faire ce rappel de sécurité. Admirer les aurores boréales ou conduire, il faut choisir.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.