Accéder au contenu principal

Kimpembe, Rabiot : la jeunesse dorée du PSG a brillé face au Barça

Adrien Rabiot et Presnel Kimpembe ont écœuré les Barcelonais, mardi 14 février 2017, au Parc des Princes.
Adrien Rabiot et Presnel Kimpembe ont écœuré les Barcelonais, mardi 14 février 2017, au Parc des Princes. Lionel Bonaventure, AFP

Étincelants. Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot, tous deux formés au PSG, ont crevé l’écran mardi soir, en survolant les débats contre le Barça, battu 4 buts à 0 au Parc des Princes en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

PUBLICITÉ

Privé de ses deux Thiago, Silva et Motta, soit le capitaine du PSG et pilier de la défense, et le gendarme du milieu de terrain, Unai Emery n’a pas hésité à titulariser deux jeunes pousses du centre de formation du club, mardi 14 février pour affronter le Barça et son armada offensive. En l’occurrence, l’arrière central Presnel Kimpembe et le milieu international français Adrien Rabiot, tous deux âgés de 21 ans.

L’issue du match, remporté haut la main et maîtrisé de bout en bout par le PSG (4-0), lui a donné amplement raison. Solides mentalement, mûrs tactiquement, ils ont joué comme deux vieux briscards, le tout sous les yeux du sélectionneur national Didier Deschamps. Le premier a réussi à liquéfier Luis Suarez et Lionel Messi, transparents mardi soir, l’autre est parvenu à neutraliser le milieu de terrain barcelonais.

Infranchissable

Moins expérimenté que son compère, Presnel Kimpembe, d’habitude cantonné au banc des remplaçants, disputait son tout premier match de Ligue des champions. Pour son baptême du feu, dans un stade survolté, le natif de Beaumont-sur-Oise, au nord de Paris, a crevé l’écran en se montrant infranchissable. Sobre, calme, et combatif, le colosse parisien a rassuré son équipe et les supporteurs parisiens, dès ses premières interventions.

De plus en plus à l’aise, bien aidé par la tournure du match, il est monté en puissance tout au long de la soirée. Sa double intervention autoritaire devant Lionel Messi symbolisait sa grande détermination et son insolence juvénile. Il a été "énorme" et a "le niveau C1" a estimé, après le match, l’Équipe, quotidien de référence sportif français. "Grande découverte. Il a éteint Suarez et Messi comme personne", a résumé de son côté le journal sportif espagnol Marca.

"C'est beaucoup d'émotions, un rêve qui se réalise", a réagi devant la presse Presnel Kimpembe, convoqué chez les Bleus en octobre, sans être capé. Et d’ajouter : "Avant le match, mes coéquipiers m'ont donné des conseils, m'ont dit qu'ils avaient confiance en moi."

Rabiot, de plus en plus grand

Positionné un cran au-dessus, en sentinelle, Adrien Rabiot a lui aussi livré une partie de très haut niveau, courant à droite et à gauche pour étouffer l’adversaire, combler les brèches, tout en se projetant vers l’avant à l’occasion.

Le Francilien pur jus, né en 1995 à Saint-Maurice dans le Val-de-Marne, a confirmé mardi soir devant tout le continent les promesses entrevues ces dernières saisons. Combinés à son aisance technique, son agressivité et sa ténacité lui ont permis, malgré un carton jaune récolté dès la 3e minute, d’éteindre les uns après les autres les milieux barcelonais. À commencer par le plus illustre d’entre eux, Andres Iniesta.

L’infatigable international français, qui compte une sélection avec les Bleus, est à l'origine de l'action du deuxième but inscrit par l’Allemand Julian Draxler, grâce à un ballon gratté dans les pieds de Lionel Messi. Il a été épaulé au milieu de terrain, à partir de la 69e, par une autre jeune pousse parisienne, Christopher Nkunku, lui aussi peu impressionné par les Blaugrana.

Kimpembe, Rabiot, Nkunku : Unai Emery a démontré hier soir qu’il n’hésiterait pas à faire appel à la jeunesse dorée du club. Cette dernière a prouvé que le PSG pouvait, en plus de ses stars, en grande forme hier soir à l’image d’Angel Di Maria, compter à l’avenir sur son centre de formation pour continuer à franchir les paliers.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.