Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Les médias russes en marche contre Macron"

France24

Dans la presse française ce mercredi, une tribune publiée dans Libération dénonce les violences policières, tandis que les forces de l'ordre réclament le soutien de l’État. François Fillon tente de reprendre la main, malgré de nouvelles révélations du Canard Enchaîné sur son porte-parole Thierry Solère qui fragilisent encore sa campagne. Emmanuel Macron dénonce, lui, des cyberattaques venues de Russie. Enfin, le PSG "prodigieux" est célébré pour son exploit face au Barça !

Publicité

Libération publie ce mercredi la lettre ouverte d’un élu pour dénoncer les violences policières. Dans cette tribune signée par des dizaines d’artistes, d’intellectuels ou de journalistes, les policiers coupables de bavures sont des "agents du désordre" et "des brebis galeuses". Dans son édito, le quotidien de gauche parle d’un "rendez-vous raté de la gauche avec les quartiers populaires". Le gouvernement est aussi accusé d’avoir "ménagé les forces de l’ordre" pendant ce quinquennat.

Dans le Figaro, les policiers prennent la parole pour alerter sur leurs difficultés sur le terrain. Un patron d’un syndicat de police explique "qu’on peut jeter l’opprobre sur toute une corporation, mais que la police est souvent le seul recours pour des habitants livrés à la menace permanente des bandes".

Les journaux reviennent aussi sur les difficultés de François Fillon. De retour de La Réunion, il a dû calmer des députés de droite inquiets par des sondages en berne et les propos acerbes des électeurs dans leurs circonscription. Selon le Figaro, lors d’une réunion à l’Assemblée, le candidat de la droite à la présidentielle a "remporté son bras de fer avec les frondeurs". Un candidat qui doit désormais composer avec les nouvelles révélations du Canard Enchaîné. Le journal satirique annonce que le député Thierry Solère, porte-parole de François Fillon pour la présidentielle, a lui aussi embauché sa femme en tant qu’attachée parlementaire pour 4000 euros net par mois pendant six mois en 2012. Un travail sans permanence, sans badge et sans téléphone …. Thierry Solère est également visé pour "suspicion de fraude fiscale". Qu’à cela ne tienne, "François Fillon va chercher du réconfort chez Sarkozy" titre le Parisien.

Emmanuel Macron semble, lui aussi, en proie aux attaques, mais informatiques cette fois. "Les médias russes en marche contre Macron… jusqu’à quel point ?", titre Libération. Depuis plusieurs jours, son équipe de campagne martèle que le candidat d’En marche est victime de cyberattaques contre sa candidature venues de Russie.

Enfin, la presse rivalise aussi de superlatifs pour qualifier la victoire 4-0 du PSG face à Barcelone, mardi soir au Parc des Princes. Un match "magique" pour le Parisien, "prodigieux" pour l’Equipe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.