Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

"Made for sharing" : avis partagés

Une semaine après le lancement officiel de la candidature de Paris pour les JO 2024, le slogan "Made for sharing" ne fait toujours pas l'unanimité. Un collectif d'associations a porté plainte ce vendredi pour "insulte à la langue française".De son côté, Budapest, la capitale hongroise, concurrente directe de Paris et de Los Angeles pour les JO, pourrait devoir retirer sa candidature. Une pétition a recueilli le quorum nécessaire pour conduire à l'organisation d'un referendum.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.