Accéder au contenu principal

Le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, indemne après des tirs contre son convoi

Le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, le 1er août 2016.
Le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, le 1er août 2016. Media centre of the GNA, AFP (Archive)

Un convoi du chef du gouvernement d'union nationale libyen (GNA), Fayez al-Sarraj, s'est fait tirer dessus lundi à Tripoli. Le Premier ministre en est sorti indemne, ont indiqué les autorités libyennes.

Publicité

À Tripoli, le convoi du Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj a essuyé lundi 20 janvier des tirs, mais le chef du gouvernement d'union nationale libyen (GNA, pour Government of National Accord), soutenu par les Nations unies est indemne, a-t-on appris auprès des autorités.

D'après un porte-parole du gouvernement, Achraf Toulti, des véhicules blindés du convoi ont été atteints par des balles alors qu'ils traversaient le quartier d'Abou Salim, mais les auteurs des tirs n'ont pas été identifiés.

Les affrontements entre milices rivales sont fréquents à Tripoli, où le gouvernement d'entente nationale peine à imposer son autorité. Il n'est pas certain que le convoi du Premier ministre ait été la cible des tirs. "Une enquête a été ouverte pour établir s'il y avait un commanditaire ou s'il s'agissait de tirs au hasard", a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Outre Fayez al-Sarraj, le chef du Conseil d'État et celui de la Garde présidentielle se trouvaient à bord du convoi au moment des tirs, a déclaré le porte-parole.

>> À lire sur France 24 : "Pacifier la Libye : le pari fou du Premier ministre Fayez al-Sarraj"

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.