Découvertes

Samsung devrait bientôt vendre en Asie des Galaxy Note 7 reconditionnés

SeongJoon Cho/Bloomberg/Getty

Le géant sud-coréen aurait décidé de remettre en vente les nombreux Galaxy Note 7 qui lui restent sur les bras dans une version reconditionnée. Une décision qui ne concernerait que certains "pays émergents" d’Asie.

Publicité

Mise à jour du 22/02 à 10h : Samsung a finalement démenti cette information. "Les articles sur le fait que Samsung envisage de vendre une version reconditionnée du Galaxy Note 7 en Inde sont incorrects", a déclaré un porte-parole de Samsung à Mashable India.
_ _

Vous vous demandiez peut-être ce que Samsung allait faire des 3 millions de Galaxy Note 7 qu’il lui restait sur les bras. Nous aussi.

VOIR AUSSI : Une usine de batteries de Samsung Galaxy Note 7 a pris feu en Chine

Nous pourrions avoir enfin la réponse à cette question existentielle : d’après plusieurs médias asiatiques, la marque sud-coréenne s’apprêterait à reconditionner et à écouler sur les "marchés émergeants", comme l’Inde ou le Vietnam, ses appareils rappelés après le scandale des batteries explosives. Leur mise en vente, qui pourrait être effective dès le mois de juin, permettrait au géant de l’électronique d’éviter une amende salée en Corée du Sud, liée à la quantité trop importante de smartphones à recycler.

Une batterie rétrécie

Afin d’éviter que ses Galaxy Note 7 ne prennent à nouveau feu, Samsung aurait réduit la taille de leurs batteries, faisant ainsi passer leur capacité de 3500 mAh à 3200 ou 3000 mAh, rapporte le site sud-coréen Hankyung. Car après des mois d’enquête, la société avait fini par déterminer que les (trop) puissantes batteries, et non l’appareil en lui-même, étaient bien les uniques responsables des combustions à répétition qui avait valu à l’entreprise le plus grand fiasco commercial de son histoire. 

De nombreuses compagnies n’autorisent toujours pas  les Galaxy Note 7 à bord

Le site 01net.com relève toutefois un problème qui pourrait se poser une fois les appareils écoulés : leurs nouveaux détenteurs pourront-ils les embarquer avec eux en avion, alors que de très nombreuses compagnies aériennes n’autorisent toujours pas l’embarquement à bord des fameux Galaxy Note 7 ? Samsung devra forcément trouver un moyen de contourner ces restrictions. Soit en parvenant à convaincre les compagnies de lever toute interdiction concernant le Note 7, soit en permettant de différencier ces appareils munis d’une plus batterie plus petite des anciens modèles, dont certains sont toujours en circulation dans le monde…

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine