Accéder au contenu principal

Assassinat de Kim Jong-nam : la Malaisie veut interroger un diplomate nord-coréen

Le chef de la police nationale malaisienne, Khalid Abu Bakar, devant la presse le 22 février à Kuala Lumpur.
Le chef de la police nationale malaisienne, Khalid Abu Bakar, devant la presse le 22 février à Kuala Lumpur. Manan Vatsyayana, AFP

Les policiers malaisiens, qui enquêtent sur l'assassinat du demi-frère de Kim Jong-un à l'aéroport de Kuala Lumpur, veulent interroger un diplomate nord-coréen.

PUBLICITÉ

L'enquête sur l’assassinat à l'aéroport de Kuala Lumpur de Kim Jong-nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen, se poursuit en Malaisie.

Le chef de la police nationale malaisienne, Khalid Abu Bakar, a déclaré que le diplomate nord-coréen recherché pour être interrogé était Hyon Kwang Song, un homme âgé de 44 ans qui avait le rang de second secrétaire de l'ambassade. Il a ajouté vouloir également interroger Kim Uk Il, 37 ans, salarié de la compagnie Air Koryo, ainsi qu'un autre suspect nord-coréen Ri Ji U, sans en dire plus sur ce dernier. Tous trois, qui se trouvent encore en Malaisie, "n'ont pas été arrêtés, leur coopération est requise", a-t-il précisé.

"Nous avons écrit à l'ambassadeur [...]. Nous espérons que l'ambassade nord-coréenne va coopérer avec nous et nous permettre de les entendre rapidement. Sinon, nous allons les contraindre à venir chez nous", a expliqué le chef de la police nationale malaisienne, Khalid Abu Bakar.

Kim Jong-nam a été assassiné, il y a une dizaine de jours à l'aéroport de Kuala Lumpur, alors qu'il s'apprêtait à embarquer sur un vol pour Macao, où il vivait avec sa famille sous la protection de la Chine.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.