Accéder au contenu principal
Reporters

Vidéo : les Kukis, juifs d'Inde descendants d'une tribu perdue d'Israël

Capture France 24

Au nord-est de l’Inde, les Kukis se revendiquent comme les descendants de l’une des tribus perdues d’Israël. Devant leur ferveur, le grand rabbin d’Israël a autorisé les membres de cette minorité à immigrer en Terre promise. Ces familles se sont installées dans les colonies de Cisjordanie, et une majeure partie des hommes Kukis, guerriers dans l’âme, se sont engagés dans l'armée. Reportage.

Publicité

Nos reporters se sont rendus dans une vallée reculéedu Bengale occidental, à la rencontre de la mystérieuse tribu des Kukis. Ces juifs d'Asie auraient été forcés à l'exil aux confins de l'Inde, du Bangladesh et de la Birmanie, il y a près de 2 700 ans siècles. Aujourd'hui, ils pratiquent un judaïsme archaïque et se présentent, un peu à l'image des Falachas éthiopiens, comme l’une des tribus perdues d'Israël auxquelles l'Ancien Testament fait référence.

Depuis quelques années, certains Kukis ont pu faire leur Aliyah et s'installer en Israël. Les hommes ont souvent rejoint l’armée israélienne, tandis que leur famille s’est établie dans les colonies occupée de Cisjordanie. Notre correspondant au Proche-Orient a recueilli leurs impressions sur leur nouvelle vie en Israël.

>> À voir aussi, notre reportage : "Aliyah des juifs Français : l’envers de la carte postale"

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.