Accéder au contenu principal
ALGÉRIE

Algérie : le groupe État islamique revendique l’attentat-suicide déjoué à Constantine

Un policier a déjoué une attaque-suicide devant un commissariat dimanche soir à Constantine, dans l'est de l'Algérie.
Un policier a déjoué une attaque-suicide devant un commissariat dimanche soir à Constantine, dans l'est de l'Algérie. AFP (archives)
1 mn

L'organisation État islamique a revendiqué, lundi, l’attentat déjoué la veille par la police algérienne devant le siège du commissariat de Constantine, dans l'est du pays.

Publicité

Le groupe État islamique (EI) a revendiqué, lundi 27 février, via son organe de communication Amaq, l’attaque-suicide déjouée dans la soirée de dimanche devant un commissariat à Constantine, dans l'est de l'Algérie.

"Une opération suicide menée par un combattant du [groupe] État islamique à l'aide d'une bombe dissimulée dans un sac a visé [dimanche] un commissariat algérien dans le centre de Constantine", écrit Amaq.

Algérie : le groupe État islamique revendique l’attentat-suicide déjoué à Constantine

L’agence de presse nationale algérienne avait rapporté, dimanche, qu’un homme portant une ceinture explosive avait été abattu, alors qu'il tentait d'entrer dans un commissariat de Constantine. Selon la télévision privée Ennahar, la bombe a explosé mais l’assaillant a été tué sans avoir pu pénétrer dans le commissariat.

Le ministre de l'Intérieur, Noureddine Bedoui, a évoqué des blessés et leur a souhaité un prompt rétablissement, sans autre précision.

En octobre, trois hommes armés soupçonnés d'appartenir à un groupuscule lié à l'EI avaient abattu un policier dans un restaurant de Constantine.

Avec Reuters
 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.