Accéder au contenu principal

Foot européen : le PSG atomise l’OM, le Barça crucifie l’Atletico

Dimanche soir, le PSG a étrillé l'OM au Vélodrome.
Dimanche soir, le PSG a étrillé l'OM au Vélodrome. Franck Pennant, AFP

Retour au championnat sur les pelouses européennes, et avec du spectacle en prime. De la déculottée infligée par le PSG à l’OM à l’énorme victoire du Bayern sur Hambourg, voici le bilan de ce week-end de football à travers l'Europe.

Publicité

Ligue 1 : le PSG remet l’OM à sa place, les leaders en pleine bourre

Soirée de records au stade Vélodrome, où l’OM a réuni 65 252 spectateurs à l’occasion de la réception du PSG, dimanche soir. Un classique qui a tourné très largement en faveur de Parisiens inspirés et qui ont infligé une correction historique à leurs hôtes (1-5). Marseille n’avait plus subi une telle gifle à domicile depuis 1953. Et surtout pas face à son rival historique.

Les Parisiens restent donc à trois longueurs de Monaco, qui a assuré l’essentiel face à Guingamp (1-2) pour conserver sa place de leader. Nice est troisième après son succès face à Montpellier et l’Olympique Lyonnais consolide sa quatrième place à la faveur d’une large victoire sur Metz (5-0).

Liga : le Barça se remet à l’endroit, le Real renverse Villareal

Statu quo sur le podium de la Liga, où le Real Madrid conserve sa suprématie après avoir arraché un succès compliqué face à Villareal. Menés 2-0 à une demi-heure de la fin, les Merengue se sont imposés sur le fil grâce à un pénalty de Cristiano Ronaldo (2-3). Dans son sillage, le FC Barcelone s’accroche toujours. Les Catalans ont ramené trois points de Vicente Calderon (1-2), infligeant un revers significatif à l’Atletico Madrid. Les Colchoneros pointent à dix unités du leader et déjà sept du podium.

L’autre grand gagnant de cette 24e journée, c’est le FC Séville. Les hommes du truculent Jorge Sampaoli ont parfaitement géré le derby face au Betis (1-2) et se rapprochent de plus en plus d’une qualification en Ligue des champions.

Premier League : Chelsea ne s’arrête plus, Tottenham candidat au podium

Chelsea a parfaitement su profiter de l’exemption des deux Manchester, de Liverpool et d’Arsenal pour s’offrir encore un peu plus de marge en tête du championnat d’Angleterre. Les Blues ont surclassé Swansea (3-1) et comptent désormais dix points d’avance sur Tottenham, nouveau dauphin grâce à sa victoire sur Stoke (4-0).

Initialement prévu dimanche à 15 h 15, le derby de Manchester entre City et United a été repoussé car les Red Devils jouaient la finale de la League Cup face à Southampton (2-3). Une rencontre qui a permis à José Mourinho de décrocher son tout premier titre puisque Zlatan Ibrahimovic a offert aux siens la victoire en toute fin de match (2-3).

Serie A : la Juve toujours en démonstration, la Roma dernier challenger

Neuvième succès consécutif toutes compétitions confondues pour la Juventus Turin, qui n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout d’Empoli (2-0). Les Bianconeri comptent toujours sept points d’avance en tête de la Serie A, puisque l’AS Roma est allée s’imposer sur le terrain de l’Inter à Milan (1-3).

Derrière, Naples a réalisé une bien mauvaise opération en s’inclinant à domicile face à l’Atalanta Bergame (0-2). Les Napolitains sont désormais à 12 points de la tête et voient surtout leur adversaire du soir revenir à trois longueurs. L’AC Milan, vainqueur à Sassuolo (1-0) et la Lazio Rome, qui a battu l’Udinese (1-0), restent en embuscade pour la troisième place du podium.

Bundesliga : le Bayern record, Leipzig toujours dans le rythme

Accroché par le Hertha Berlin la semaine passée, le Bayern Munich a remis les pendules à l’heure, le week-end dernier, à l’occasion de la réception de Hambourg. Une victoire 8 à 0 auréolée d’un triplé de Lewandowski et d’un doublé de Coman et les Bavarois continuent logiquement leur cavalier seul en tête de la Bundesliga.

Cinq unités plus loin, le RB Leipzig continue lui aussi son petit bout de chemin. Vainqueur sans sourciller du FC Cologne (3-1), le club fondé en 2009 par le groupe Red Bull se rapproche un peu plus de la Ligue des champions, puisque Dortmund, malgré sa victoire à Fribourg (0-3), est toujours relégué à huit points à onze journées de la fin du championnat.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.