Accéder au contenu principal

Bataille de Mossoul : France 24 avec l'armée irakienne sur les rives du Tigre

Matthieu Mabin, journaliste à France 24, suit la progression de l'armée irakienne à Mossoul.
Matthieu Mabin, journaliste à France 24, suit la progression de l'armée irakienne à Mossoul. Capture d'écran France 24

Les envoyés spéciaux de France 24 suivent jour après jour la progression des forces de sécurité irakiennes sur le front de Mossoul face aux jihadistes de l'EI, alors que la bataille finale dans la vieille ville s'annonce la plus ardue.

PUBLICITÉ

Quartier après quartier, les forces de sécurités irakiennes progressent à Mossoul face aux combattants de l'organisation État islamique (EI). Quatre mois après le début de l'offensive contre le bastion des jihadistes en Irak, les "avancées sont absolument incontestables", affirme Matthieu Mabin, envoyé spécial de France 24 à Mossoul.

Après une difficile reconquête de l'est de la ville, les soldats et policiers irakiens ont engagé la seconde phase de l'offensive, à l'ouest, il y a 11 jours. Mardi 28 février, ils étaient à portée de tir du gouvernorat de Mossoul, le principal complexe gouvernemental de la ville. Cette bataille vise à atteindre la vieille ville, un "noyau entouré d'objectifs secondaires", explique Matthieu Mabin. "Il n'y a qu'entre 50 et 100 mètres entre eux et nous. Ils sont juste au Nord", dit le colonel Abdel Ameer Al-Mohamadawi, sur les rives du fleuve Tigre.

La vieille ville, où se trouve la mosquée où le chef de l'EI Abou Bakr al-Baghdadi a proclamé le "califat" en 2014, sera très difficilement prenable, alors que la résistance des jihadistes se renforce à l'approche des troupes irakiennes. La fameuse division d'or, corps d'élite de l'armée, sera en première ligne pour la reconquête.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.