Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RDC, la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 03/03/2017

Libye : à Zintan, que reste-t-il de la révolution ?

© France 24

Six ans après le déclenchement de la révolution, qui a conduit à la chute, puis à la mort de Mouammar Kadhafi, où en est la Libye ? Alors que le pays se fracture entre clans rivaux, certains en viennent à regretter l'ancien régime, pourtant honni. Notre reporter Charles Emptaz s’est rendu à Zintan, au sud-ouest de Tripoli, qui fut le théâtre d'importants combats entre révolutionnaires et pro-Kadhafi.

C'est une ville pas comme les autres. Perchée en haut des montagnes du Djebel Nefoussa, Zintan fut le fer de lance de la révolution de 2011 en Libye. C'est à Zintan que les premiers missiles de Kadhafi se sont abattus sur l'Ouest. C'est aussi à Zintan qu'a été retenu Seif el Islam, le fils héritier du Raïs déchu. C'est enfin à Zintan que la guerre, qui a opposé les nationalistes aux brigades islamistes en 2014 et 2015, a pris fin. Que reste-il de tous ces combats, de ces victoires et de ces défaites ? Que reste-il des idéaux de la révolution libyenne ?

Pour raconter l'histoire singulière de cette cité, notre reporter a rencontré ses chefs de guerre et ses habitants, dessinant en creux le visage d'une Libye post-révolutionnaire, déchirée entre son aspiration d'affranchissement et le péril de la dislocation. Zintan est tiraillée entre ses mille deuils et la fierté d'avoir contribué au destin de la Libye. À l'image d'autre cités que notre reporter a traversées sur sa route, Zintan est déchirée entre le passé, où certains envisagent même un retour du kadhafisme, et le désir d'unir à nouveau leur pays pour mettre fin au règne des milices.

>> À lire : "Khalifa Haftar, putschiste ou héros de l'anti-terrorisme en Libye ?"

Aujourd'hui, les chefs de guerre se sont rangés derrière le maréchal Haftar au sein de l'Armée nationale libyenne. Un ralliement qui ouvre à l'homme fort de l'Est, la route pour une possible conquête de l'Ouest et de la capitale, Tripoli.

Qui sont ces militaires de carrière et ces révolutionnaires rassemblés dans une même armée ? Comment certains issus de l'ancien régime parviennent-ils à cohabiter avec leurs anciens ennemis, les révolutionnaires ? Ces hommes peuvent-ils prendre le dessus dans un pays miné par les guerres fratricides et la spirale anarchique ? Les soldats de l'Armée nationale libyenne nous ont ouvert leurs positions et la route qu'ils tiennent jusqu'aux portes de Tripoli. Une route qu'ils ont arrachée aux brigades islamistes et qui réserve bien des surprises.

Par Charles EMPTAZ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

12/10/2018 Reporters

Reporters : Rohingya, l'impossible retour

Près d'un million de Rohingya ont fui les violences de l'armée birmane et survivent aujourd'hui au Bangladesh, dans le plus grand camp de réfugiés au monde. De l'autre côté des...

En savoir plus

05/10/2018 Reporters

Reporters : Rio sous la menace des milices

Le 14 mars 2018, Marielle Franco, conseillère municipale de Rio, était violemment assassinée. Cette militante de 38 ans dénonçait la corruption des puissants et le pouvoir des...

En savoir plus

28/09/2018 Reporters

Sauver les enfants esclaves en Inde, le combat de Kailash Satyarthi

En Inde, un enfant disparaît toutes les 8 minutes. À New Delhi, 6 sur 10 ne sont jamais retrouvés. On les appelle "la génération perdue", mais ils ne se sont pas évaporés....

En savoir plus

21/09/2018 Reporters

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

Alors que l’ONU a affirmé mercredi que la Colombie reste le principal producteur de cocaïne au monde avec des hausses record des plantations de coca, nos reporters se sont rendus...

En savoir plus

14/09/2018 Reporters

Les visages de la résistance à Boko Haram

Au Nigeria, alors que l'armée poursuit son offensive contre Boko Haram, nos reporters Catherine Norris-Trent et Jonathan Walsh se sont rendus dans le nord-est du pays, toujours...

En savoir plus