Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le string n'est pas une preuve de consentement"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Brexit : "Un gouvernement divisé, un parti divisé, une nation divisée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Érythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

Moyen-Orient

L'EI "pris au piège" par les forces irakiennes à Mossoul, selon des responsables américains

Un membre des forces irakiennes faisant feu sur une position de l'EI dans la partie Ouest de Mossoul le 11 mars.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/03/2017

Un responsable américain a affirmé dimanche que les combattants de l'EI étaient "pris au piège" par les forces irakiennes à Mossoul. L'armée irakienne a annoncé avoir repris plus d'un tiers de la partie ouest de la ville aux jihadistes.

Les forces irakiennes ont coupé tous les accès routiers à Mossoul-Ouest, piégeant ainsi les combattants de l'organisation État islamique (EI) dans leur dernier grand bastion en Irak, selon l'envoyé spécial américain auprès de la coalition antijihadistes.

"L'EI est pris au piège. Dans la nuit, la 9e division blindée de l'armée irakienne, basée près de Badouch au nord-ouest de Mossoul, a coupé le dernier accès routier" de la deuxième ville du pays, a affirmé dimanche 12 mars Brett McGurk à des journalistes à Bagdad. "Tous les combattants qui se trouvent à Mossoul vont y mourir", a-t-il ajouté.

Des responsables américains ont récemment évalué à 2 500 le nombre de jihadistes présents dans l'ouest de Mossoul et dans la ville de Tal-Afar.

Plus d'un tiers de Mossoul-Ouest aux mains des forces irakiennes

Les forces irakiennes ont également repris à l'EI "plus d'un tiers" de la partie ouest de Mossoul depuis le lancement, le 19 février, de l'offensive sur ce secteur de la ville, a indiqué le général Maan al-Saadi, un haut responsable militaire des forces d'élite du contre-terrorisme (CTS).

>> À voir : Mossoul, la difficile reconquête

Cette avancée est la seconde grande phase de l'opération lancée le 17 octobre par les forces irakiennes appuyées par la coalition internationale sous commandement américain. Son objectif est de reprendre la totalité de la deuxième ville du pays, conquise en juin 2014 par le groupe ultraradical sunnite au cours d'une offensive éclair. La reprise de la rive ouest de Mossoul, où se concentre la majeure partie de la population, est considérée par les autorités comme la bataille la plus ardue.

Avec AFP

Première publication : 12/03/2017

  • IRAK

    L'armée irakienne entre dans Mossoul-Ouest, dernier bastion de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • IRAK

    Bataille de Mossoul : les forces irakiennes s'emparent d'un pont stratégique sur le Tigre

    En savoir plus

  • IRAK

    L'armée irakienne à portée de tir du gouvernorat de Mossoul

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)