Accéder au contenu principal

Ligue des champions - ligue Europa : les adversaires des clubs français

Le directeur des compétitions de l'UEFA, Giorgio Marchetti (à gauche), et l'ex-joueur de Liverpool Ian Rush, en Suisse, le 17 mars..
Le directeur des compétitions de l'UEFA, Giorgio Marchetti (à gauche), et l'ex-joueur de Liverpool Ian Rush, en Suisse, le 17 mars.. Fabrice Coffrini, AFP

L'AS Monaco affrontera le Borussia Dortmund en quarts de finale de la Ligue des champions, selon le tirage au sort effectué vendredi au siège de l'UEFA, en Suisse. Lyon s'opposera aux Turcs du Besiktas Istanbul.

Publicité

Monaco a hérité du club allemand du Borussia Dortmund en quarts de finale de Ligue des champions, selon le tirage au sort effectué vendredi 17 mars au siège de l'UEFA à Nyon (Suisse). Lyon, de son côté, affrontera les Turcs de Besiktas en quarts de finale de l'Europa League.

Les Monégasques se déplaceront d'abord en Allemagne et recevront au retour. Monaco échappe aux plus grosses puissances du foot européen, notamment les deux clubs espagnols Real Madrid et Barça, qui se sont partagés les trois derniers titres.

Mais le Borussia Dortmund, avec son attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, est tout de même un adversaire très relevé. Pour Hans-Joachim Watzke, le directeur général du club allemand, "Monaco est un bon tirage pour nous, mais nous savons que Monaco est un très bon club, les deux équipes aiment le beau football", a-t-il expliqué sur BeIN Sports. "C'est une belle affiche. C'est la première fois que les deux équipes se rencontrent", a réagi pour sa part Vadim Vasilyev, le vice-président monégasque.

"Des ambiances intéressantes et une très bonne équipe"

Les Lyonnais, qui viennent d'éliminer l'AS Rome en huitièmes, recevront le club stambouliote au Parc OL avant de se déplacer au retour dans la bouillonnante Vodafone Arena d'Istanbul, les 13 et 20 avril.

Si les coéquipiers d'Alexandre Lacazette ont évité Manchester United, épouvantail de la compétition sur le papier avec ses stars Zlatan Ibrahimovic et Paul Pogba, Besiktas reste un tirage piégeux.

Les Stambouliotes, champions de Turquie en titre, ont sorti l'Olympiakos au tour précédent avec notamment une démonstration au match retour (1-1, 4-1).

"On connaît bien le football turc. Je connais Galatasaray, Fenerbahçe, des ambiances toujours intéressantes et en plus c'est une très très bonne équipe", a réagi Bernard Lacombe, conseiller du président lyonnais, au micro de BeIN Sports.

Le favori de l'épreuve, Manchester United, sera opposé au club belge d'Anderlecht. Dans les autres rencontres, le Celta Vigo jouera contre Genk et l'Ajax Amsterdam contre Schalke 04. La finale est programmée le 24 mai à Solna (Suède).

Avec AFP
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.