Accéder au contenu principal

Mort de Shaoyo Liu, tué par un policier : nouveau rassemblement émaillé d'incidents

Manifestation devant la mairie du XIXe arrondissement de Paris mercredi 28 mars.
Manifestation devant la mairie du XIXe arrondissement de Paris mercredi 28 mars. Geoffroy Van Der Hasselt / AFP

Troisième soirée consécutive de manifestation émaillée d'incidents à Paris suite au décès dimanche d'un Chinois de 56 ans tué à son domicile par un policier. La famille lance un appel au calme.

Publicité

Un nouveau rassemblement pour protester contre la mort d'un Chinois de 56 ans, tué dimanche à son domicile du XIXe arrondissement de Paris par un policier, a été émaillé d'incidents mercredi 29 mars dans la soirée. La manifestation avait lieu devant l'Hôtel de ville de Paris.

Il s'agit de la troisième soirée consécutive de rassemblements. Au cours des deux dernières, 45 personnes au total dont 8 mineurs ont été placées en garde à vue pour jets de projectiles, violences sur policiers ou rébellion.

Il n'y a eu aucune interpellation mercredi soir mais deux manifestants ont été légèrement blessés ainsi que six CRS. Du mobilier urbain a également été dégradé et plusieurs poubelles incendiées.

La famille a lancé un appel au calme.

>> À lire : "Mort de Shaoyo Liu : des manifestations qui divisent la communauté chinoise"

Shaoyao Liu a été atteint à son domicile par le tir d'un policier alors que, selon la police, il agressait avec des ciseaux un autre agent.

Une version contestée par la famille qui affirme que le quinquagénaire "n'a blessé personne" et que l'homme, qui se trouvait avec ses enfants, était "en train de tailler des poissons avec des ciseaux".

Avec AFP

 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.