Accéder au contenu principal

Une start-up française propose de troquer ses données personnelles contre un contrôle technique gratuit

Cette voiture servira ensuite à tes données pour s'enfuir très très loin de toi.
Cette voiture servira ensuite à tes données pour s'enfuir très très loin de toi. Frederic Pitchal/Sygma/Sygma via Getty Images

Un stade est franchi : les entreprises ne dissimulent même plus leur gourmandise pour nos données personnelles. Comme ControleTechniqueGratuit.com, une start-up dont les assurances MMA ont relayé l'existence ces jours-ci.

PUBLICITÉ

MMA Assurances a appris cette semaine à ses dépends que non, tout le monde n'est pas prêt à échanger ses données personnelles contre des services à bas prix (voire même gratuits).

VOIR AUSSI : Cyber-réputation, déréférencement : les internautes commencent à connaître leurs droits

C'est peut-être le cas aux États-Unis, où le Congrès vient d'autoriser les fournisseurs d'accès à Internet à collecter librement les données personnelles de leurs clients, et à les exploiter à titre commercial. Et encore, la société civile n'avait pas l'air ravie de cette nouvelle.

Mais mardi 28 mars, l'entreprise d'assurances MMA a relayé sur Twitter un article "insolite" de son site ZeroTracas.mma. Il raconte l'existence de l'entreprise ControleTechniqueGratuit.com, qui propose des contrôles techniques de voitures gratuits ou presque, en échange de nos données personnelles.

Maladroite, la formulation du tweet a fait réagir plusieurs internautes outrés.

Les données personnelles, une monnaie d'échange ?

Les entreprises s'intéressent à nos données personnelles, voilà qui n'est pas nouveau. On l'a compris depuis longtemps, Facebook, Google et consorts se délectent de nos habitudes de navigation et d'informations personnelles pour mieux cibler nos envies et vendre le tout aux partenaires commerciaux les plus adaptés.

ControleTechniqueGratuit.Com a bien compris qu'il n'inverserait pas la tendance. Alors autant rendre les consommateurs maîtres de leur destin : la start-up originaire de Clermont-Ferrand propose d'échanger sciemment ses informations contre des avantages financiers, en l'occurrence un contrôle technique gratuit, ou en tout cas moins cher.

Jonathan Habersztrau, fondateur de l'entreprise, a confirmé à France 3 ce que le site déclare déjà : les données ne quittent pas l'enceinte de ControleTechniqueGratuit.Com. C'est la start-up elle-même qui se charge de faire correspondre ses partenaires commerciaux avec les profils des clients, et de proposer à ces derniers des offres sur mesure.

La collecte de données, ce business de l'ombre

Le concept existe en fait depuis longtemps : si Facebook et les autres réseaux sont gratuits, c'est parce que nos données sont déjà une bien belle source de revenus. Le Youtubeur Adam Ruins Everything l'explique bien dans l'une de ses vidéos (en anglais).

Mais parce que les internautes ont adhéré à ce système sans en avoir forcément conscience, cela ne signifie pas qu'ils ont envie de voir de tels échanges commerciaux se démocratiser.

Ce qui a sûrement choqué les internautes dans le tweet de la MMA, c'est la lucidité avec laquelle l'assurance parle de monnayer ses données personnelles – alors même que la CNIL s'évertue quotidiennement à nous alerter sur les dangers d'une telle pratique. La MMA aussi, d'ailleurs, s'inquiète des conséquences dangereuses de ce genre de business. Mais en seulement une petite phrase, à la fin de leur article sur la start-up de contrôle technique :

Ouf, nous voilà prévenus.

Pour votre contrôle technique gratuit, attendez 2018

Si tout de même ce service vous intéresse (sans vous faire trop frissonner), attendez mai 2018. La nouvelle réglementation européenne sur les données personnelles sera alors en vigueur.

Elle oblige les entreprises collectant des données à fournir, en cas de litige, une preuve que le client a consenti à la collecte (et à la réutilisation commerciale) de ses données. Et elle met surtout en place le droit à la récupération et à la portabilité des données, c'est-à-dire la possibilité pour une personne de récupérer ses données personnelles afin de les fournir à une autre entreprise, ou juste de les garder pour elle.

Juste au cas où vous en auriez marre de recevoir des offres de contrôle technique.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.