Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

Immunité : quand les critiques de Michael Flynn se retournent contre lui

Capture d'écran France 24

Michael Flynn, l’ex-conseiller de Donald Trump qui avait dû démissionner le 13 février après la révélation de contacts répétés avec l'ambassadeur russe avant sa prise de fonctions, est d’accord pour témoigner devant le FBI et le Sénat de ses liens avec la Russie, mais à la condition d’obtenir l'immunité. Les autres élus ne semblent pas pressés de la lui accorder. Flynn n'affirmait-il pas lui-même, il y a quelques mois, que quand on demande l'immunité, c'est qu'on a quelque chose à se reprocher ?

Publicité

Et puis une marque qui change de nom pour une question de prononciation, un dentifrice au goût "burger" ou Paris Hilton scientifique : cette année, le 1er avril est tombé le 31 mars.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.