Accéder au contenu principal

La Cour suprême du Venezuela renonce à s'attribuer les pouvoirs du Parlement

Des manifestants scandent des slogans contre Nicolás Maduro et la dictature, lors d'une manifestation le 31 mars 2017, à Caracas.
Des manifestants scandent des slogans contre Nicolás Maduro et la dictature, lors d'une manifestation le 31 mars 2017, à Caracas. Federico Parra, AFP

Les juges de la Cour suprême du Venezuela, favorables au président Maduro, ont annoncé samedi qu’ils renonçaient à s’attribuer les pouvoirs du Parlement. Le chef de l’État s’était prononcé vendredi en faveur de cette décision.

PUBLICITÉ

La Cour suprême vénézuélienne s'est pliée à l’avis du président Nicolás Maduro et est revenue samedi 1er avril sur son intention de s'attribuer les pouvoirs du Parlement. Les juges ont également annulé les pouvoirs élargis octroyés au président Maduro.

La décision de la Cour annule ainsi celle du 30 mars, dans laquelle elle avait décidé de s'arroger les pouvoirs du Parlement, acquis à l’opposition, et de priver les députés de leur immunité.

Cette décision avait suscité une vague de réprobation internationale et marqué une escalade dans la crise politique qui agite ce pays pétrolier. L'opposition a dénoncé un "coup d’État". Des manifestations massives étaient encore prévues samedi dans le pays.

Le président vénézuélien a pris la parole vendredi soir à la télévision et déclaré que "cette controverse [était] maintenant terminée". Le gouvernement a "instamment demandé", dans la nuit du vendredi 31 mars au samedi 1er avril, à la Cour suprême de revoir sa décision controversée d'assumer les pouvoirs de l'Assemblée nationale.

Avec AFP
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.