Accéder au contenu principal

Le "singe à selfie" est chassé pour sa viande en Indonésie alors que son espèce est déjà menacée

#NoFilter.
#NoFilter. Wikimedia Commons

Le macaque noir à crête, on le connaît depuis ces magnifiques selfies qui avaient fait le tour du Net. On apprend aujourd'hui que cette espèce, pourtant menacée, est chassée pour sa viande dans une île d'Indonésie.

PUBLICITÉ

Décidément, ce petit singe sait comment faire le buzz mieux que la plupart d'entre nous.

VOIR AUSSI : Dites bonjour au gibbon Skywalker, une nouvelle espèce de singe découverte par des scientifiques fans de "Star Wars"

Le macaque noir à crête (macaca nigra de son petit nom scientifique), en plus d'être une espèce menacée, est chassé sur l'île de Sulawesi, en Indonésie, où sa viande est vendue sur les marchés et très appréciée.

Une information autrement moins rigolote que la fameuse série de photos dont l'un des singes nous avait gratifiés il y a quelques années.

Du selfie au procès : l'ascension d'une étoile

En 2011, David J. Slater se balade dans une réserve indonésienne. Un groupe de macaques noirs s'approchent, se montrent très intéressés par toutes ses affaires. Très vite, ils lui piquent son appareil photo et l'un des singes se met à le tripoter. Résultat :

Les photos font le tour du Web et sont très appréciées des internautes.

Mais elles apportent aussi leur lot de problèmes : la même année David J. Slater porte plainte contre Wikipédia qui a classé les photos comme libres de droits (car prises par un singe), puis c'est l'asso "Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux" (PETA) qui, en 2016, porte plainte contre le photographe pour l'obliger à reverser ses droits d'auteur... au singe auteur de la photo.

Au final, la justice américaine déboutera le photographe (contre Wikipedia) et l'association, décidant qu'une photographie prise par un être non humain ne peut pas faire bénéficier quiconque de droits d'auteurs.

Une espèce menacée

Après avoir bien fait rire la planète, le macaque noir à crête fait l'objet d'une information bien moins joyeuse : son espèce est gravement menacée, comme le raconte Seeker. En Indonésie, son habitat naturel, le "yaki" (tel que les Indonésiens l'appellent) est carrément chassé par les autochtones pour sa viande.

"Dans certains endroits, des espèces de macaques risquent l'extinction car leur habitat rétrécit", commente Yunita Siwi à Seeker, une activiste de l'association de protection des primates Selamatkan Yaki, à l'AFP. "Mais ici, l'habitat rétrécit et les gens chassent le singe pour le manger. C'est une double menace."

De nombreux animaux exotiques originaires de cette zone sont en danger : les tigres, les orangs-outans, les macaques noirs...

"Leur habitat rétrécit et ils sont aussi chassés pour leur viande, c'est une double menace"

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, la population de ce singe a baissé de 80 % en 40 ans, la superficie de son habitat passant de 300 km² en 1980 à 30 km² en 2011.

Aujourd'hui, 2 000 "yakis" vivent protégés dans la réserve naturelle de Tangkoko, sur l'île de Sulawesi. Mais 3 000 autres vivent en liberté, menacés par le rétrécissement de leur habitat et la chasse des paysans et des villageois.

Malgré une loi indonésienne protégeant ces espèces, le macaque noir à crête continue de faire partie intégrante du business local. Surtout sur l'île de Sulawesi, où vit la tribu Minahasan : cette communauté catholique ne voit aucun problème à la consommation de cet animal rare et protégé, contrairement aux communautés musulmanes qui excluent ces animaux de leur régime alimentaire.

Sur place, les autorités et les activistes écologiques continuent de militer sur le terrain pour changer les mentalités et protéger ces singes. Afin qu'on puisse encore avoir, dans quelques années, des selfies loufoques de macaques noirs à crête.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.