Accéder au contenu principal

Philippe Poutou a frappé très fort contre François Fillon et Marine Le Pen durant le débat

Philippe Poutou, mardi soir, durant le débat sur CNews et BFMTV.
Philippe Poutou, mardi soir, durant le débat sur CNews et BFMTV. Capture d'écran BFMTV

Le débat entre les 11 candidats à l'élection présidentielle française, organisé mardi soir sur CNews et BFMTV, a permis aux "petits candidats" de s'exprimer dans la cour des "grands". Le candidat du NPA a été particulièrement remarqué.

PUBLICITÉ

Crédité de 0,5 % des voix dans les sondages, Philippe Poutou, candidat du NPA à la présidentielle française, n'avait rien à perde. Mardi 4 avril au soir, lors du débat entre les 11 candidats organisé sur CNews et BFMTV, il s'est montré percutant dans ses sorties contre François Fillon et Marine Le Pen. 

VOIR AUSSI : Nicolas Dupont-Aignan parle de "viol du peuple" : il faut cesser avec ces expressions malheureuses

Très spontané, l'ouvrier de l'usine Ford de Bordeaux s'est affranchi des codes en se présentant sans veste, chemise ni cravate. Un simple t-shirt, les manches longues retroussées.

Avant même le début du débat, Philippe Poutou avait donné le ton refusant de s'aligner aux côtés des dix autres candidats et de poser pour la traditionnelle photo de famille.

"Des politiciens corrompus"

Puis d'entrée, lors de sa première prise de parole, il avait attaqué "ces politiciens corrompus", dont certains sont "ici autour des pupitres".

Interrogé au milieu du débat sur la notion de "président exemplaire", Philippe Poutou a sorti les armes lourdes contre François Fillon et Marine Le Pen (nos confrères du Lab ont retranscrit les échanges) :

C'est d'ailleurs le candidat du NPA qui a obtenu les seuls applaudissements nourris de la soirée pour avoir lancé à Marine Le Pen : "Quand on est convoqués par la police, nous, ouvriers, on n’a pas d’immunité ouvrière, désolé, on y va." La candidate du Front national refuse de répondre aux sollicitations de la justice dans le cadre d'une enquête autour d'une de ses collaboratrices rémunérée par le Parlement européen.

En fin de débat Philippe Poutou a atomisé François Fillon : "Il se dit préoccupé par la dette mais il y pense moins quand il se sert dans les caisses publiques quand il paie sa famille."

Le candidat de la droite et du centre de répondre "Oh oh oh" puis de gromeler : "Je vais vous foutre un procès vous !" La séquence a été isolée par BuzzFeed :

Les tirades de Philippe Poutou ont été abondamment reprises sur les réseaux sociaux où des centaines de tweets ont accumulé des milliers de retweets :

Notons que les affaires n'étaient pas au programme du débat. Merci Philippe Poutou, merci d'avoir été là pour les remettre sur la table.

BONUS VIDÉO – Philippe Poutou, un franc-parler qui décoiffe :

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.