Accéder au contenu principal
GASTRONOMIE

Le chef français Dominique Ansel élu meilleur pâtissier du monde

Le Français Dominique Ansel, installé à New York, a été élu meilleur pâtissier du monde (archives).
Le Français Dominique Ansel, installé à New York, a été élu meilleur pâtissier du monde (archives). Kris Connor, AFP
2 min

Selon le classement "50 Best", le Français Dominique Ansel, célèbre pour ses "cronuts", est le meilleur pâtissier au monde. Le chef installé à New York a été récompensé lors d'une cérémonie organisée mercredi à Melbourne.

Publicité

Le Français Dominique Ansel, installé à New York, a été élu mercredi 5 avril meilleur pâtissier du monde au classement des "50 Best", lors d'une cérémonie organisée mercredi à Melbourne, en Australie. Il s’agit d’une consécration pour le roi des "cronuts" (mélange de croissant et donut) et sa boulangerie, qui succéde à un autre Français, Pierre Hermé.

Le restaurant contemporain new-yorkais Eleven Madison Park a lui été sacré meilleur restaurant du monde. Le premier établissement français, le Mirazur de Menton, arrive à la 4e place de ce classement créé en 2002. Au total, avec six restaurants chacun, la France, fait partie des pays les plus représentés dans le classement publié mercredi, avec l'Espagne et les États-Unis.

Les six restaurants français du classement sont, outre le Mirazur de Menton, les établissements parisiens L'Arpège (12e) d'Alain Passard, Le Plaza Athénée d'Alain Ducasse (de retour à la 13e place), Alléno Paris au Pavillon Ledoyen du chef Yannick Alléno (première entrée, la meilleure du classement, à la 31e place), Septime (35e) et L'Astrance (46e).

Une légitimité contestée

Le "50 Best" est décerné depuis 2002 par un millier d'"experts indépendants" (chefs, journalistes spécialisés, propriétaires de restaurants...) qui notent leurs expériences des 18 derniers mois, sous l'égide du magazine "Restaurant" du groupe de presse britannique William Reed. Des restaurants de 22 pays des cinq continents figurent dans le classement.

La légitimité de ce dernier, parrainé par plusieurs marques, est régulièrement contestée, notamment par des chefs français qui l'accusent de complaisance et d'opacité. En réaction, ses détracteurs, français, mais aussi japonais et américains ont lancé en 2015 "La liste", classement des mille meilleures tables du monde.

Toujours est-il que, malgré les critiques visant les critères et la méthode du "50 Best", l’Eleven Madison Park, dirigé par le chef Daniel Humm, né en Suisse, est unanimement reconnu, depuis plusieurs années, comme "l'un des restaurants les plus influents au monde", selon l'expression du New York Times. Il jouit également de trois étoiles au guide Michelin depuis 2012.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.