Accéder au contenu principal

En Colombie, le bilan de la coulée de boue franchit la barre des 300 morts

La coulée de boue a affecté au total quelque 45.000 habitants, d'après la Croix-Rouge.
La coulée de boue a affecté au total quelque 45.000 habitants, d'après la Croix-Rouge. Luis Robayo, AFP

Le bilan de la coulée de boue qui a frappé Mocoa, en Colombie, s'est encore alourdi. Le nombre de victimes est désormais de 301, ont annoncé mercredi soir les autorités. Plus de 300 personnes sont toujours portées disparues.

Publicité

Le nombre de victimes de la coulée de boue qui a dévasté la ville de Mocoa, dans le sud de la Colombie, a encore augmenté, ont annoncé, mercredi 5 avril dans la soirée, les autorités du pays. Ce sont donc désormais 301 personnes qui ont perdu la vie suite à cette catastrophe, qui a eu lieu dans la nuit du vendredi 31 mars à samedi 1er avril.

Ce sont les crues de trois rivières situées en surplomb de Mocoa, une ville de 40 000 habitants, qui ont provoqué cette catastrophe vendredi vers 23h30, selon un communiqué de l’armée de terre. Les eaux ont emporté des maisons, des véhicules, des arbres et détruit au moins deux ponts.

Les recherches se poursuivent au milieu des décombres, 314 personnes étant encore portées disparues dont un Canadien et un Allemand.

Les engins de chantier sont entrés en action pour déblayer les plus gros débris, après que le délai de 72 heures au cours duquel des vies pouvaient encore être sauvées s'est achevé lundi soir.

Avec AFP, AP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.