Accéder au contenu principal

Syrie : le Britannique Boris Johnson annule sa visite à Moscou

Boris Johnson, ministre britannique des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse à Athènes, le 6 avril 2017.
Boris Johnson, ministre britannique des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse à Athènes, le 6 avril 2017. Louisa Gouliamaki / AFP

Boris Johnson, chef de la diplomatie britannique, a annulé sa visite prévue lundi en Russie suite à l'attaque chimique survenue en Syrie. Une attitude jugée "absurde" par la diplomatie russe.

PUBLICITÉ

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a annoncé, samedi 8 avril, l'annulation de sa visite en Russie prévue lundi en raison "des développements en Syrie qui ont changé fondamentalement la situation".

"Nous déplorons la défense continue par la Russie du régime d'Assad, même après l'attaque aux armes chimiques contre des civils innocents", a indiqué le ministre dans un communiqué, appelant "la Russie à faire tout ce qui est possible pour qu'un règlement politique ait lieu en Syrie et pour travailler avec le reste de la communauté internationale afin de s'assurer que les événements choquants de la semaine dernière n'aient plus jamais lieu".

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a jugé "absurde" l'annulation de cette visite, regrettant le manque de "stabilité et cohérence de la politique étrangère" des diplomaties occidentales.

Rex Tillerson se rend à Moscou

Boris Johnson a exprimé son soutien aux États-Unis, vendredi, après que deux navires américains croisant en Méditerranée aient tiré 59 missiles Tomahawk sur la base de Shayrat, en Syrie.

"Ma priorité est maintenant de poursuivre le contact avec les États-Unis et d'autres à l'approche du sommet du G7 des 10 et 11 avril afin d'organiser un soutien international coordonné à un cessez-le-feu sur le terrain et d'intensifier le processus politique", a ajouté Boris Johnson. "J'ai parlé de ces projets en détail avec le secrétaire d'État [américain Rex] Tillerson. Il va se rendre à Moscou comme prévu et, après la rencontre du G7, pourra faire passer ce message clair et coordonné aux Russes", a-t-il ajouté.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.