Accéder au contenu principal

La découverte d'un village plusieurs fois millénaire bouleverse l'histoire du peuplement de l'Amérique

Les premiers peuples d'Amérique du Nord seraient arrivés bien, bien plus tôt que les théories auparavant avancées.
Les premiers peuples d'Amérique du Nord seraient arrivés bien, bien plus tôt que les théories auparavant avancées. DeAgostini / Getty Images

Les restes d'une colonie humaine vieille de 14 000 ans ont été découverts dans l'ouest du Canada. C’est la plus ancienne trace de l'homme sur le continent nord-américain. D’où venaient-ils ? Éléments de réponse.

PUBLICITÉ

Sur la petite île du Triquet, au large des côtes de la Colombie-Britannique, au Canada, les restes d’un village vieux de 14 000 ans ont été découverts. Il s’agit du plus ancien campement humain jamais trouvé en Amérique du Nord, trois fois plus vieux que la grande pyramide de Khéops. Ces fouilles pourraient permettre de mieux comprendre comment les hommes se sont installés sur le continent américain.

VOIR AUSSI : En Égypte, les découvertes archéologiques se multiplient dans la "vallée des princes"

La découverte a été réalisée par Alisha Gauvreau, une étudiante en doctorat à l’université de Victoria, spécialisée dans l’anthropologie. Elle travaillait sur ce petit territoire rocheux, faisant à peine plus d’un kilomètre de long, avec une équipe du Hakai Institute – un institut de recherche canadien – lorsque des fouilles leur ont permis de mettre la main sur des ustensiles particulièrement anciens.

Ils ont notamment trouvé des outils en bois sculpté, du matériel de pêche, des lances, de quoi allumer du feu. "Quand nous avons pu dater les objets, nous nous sommes assis là, choqués, nous disant : ‘Bon Dieu, c’est vieux !’", a expliqué Alisha Gauveau à CTV Vancouver Island. "Cette découverte change la façon dont nous percevons les premiers peuples d’Amérique du Nord."

Les vieilles légendes de la tribu Heiltsuk

Depuis les années 1930, la question des premiers peuplements de l’Amérique du Nord est sujette à débat. Comment les hommes ont-ils atteint ce continent ? La théorie de la chronologie courte – appelée modèle de Clovis – considère que les hommes sont venus de Sibérie il y a 13 000 ans par le détroit de Bering alors asséché. Cette nouvelle découverte vient mettre à mal cette théorie : le village est trop ancien pour que les hommes aient pu traverser le détroit à même la terre. Alors, comment ? "La théorie alternative, qui est soutenue par nos données, l'âge des pierres et la datation au carbone, c'est que ces peuples étaient en mesure de voyager par bateaux. En analysant notre site, il apparaît évident que ces personnes étaient des chasseurs de mammifères marins", affirme Alisha Gauvreau. 

Une théorie qui est aussi confirmée par la mémoire humaine, notamment par la plus ancienne tribu amérindienne des côtes de la Colombie-Britannique, la nation des Heiltsuk. "L'histoire orale des Heiltsuk parle d'un carré de terre, dans la région où les fouilles ont eu lieu. C'était un endroit qui ne gelait pas durant les périodes glacières et où nos ancêtres se rendaient pour survivre", affirme William Housty, membre et porte-parole de la nation Heiltsuk, à CBC Canada.

Ainsi, la découverte archéologique ne remet pas seulement en cause la manière et la date où les hommes se sont installés en Amérique du Nord. Elle pourrait aussi permettre à la nation Heiltsuk de récupérer des droits sur la terre de la Colombie-Britannique. "De penser que ces histoires ont survécu tout ce temps et sont maintenant confirmées par l'archéologie, c'est juste génial", conclut William Housty.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.