Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Moyen-Orient

Turquie : explosion meurtrière près d’un commissariat à Diyarbakir

© Ilyas Akengin, AFP | Un membre des forces spéciales turques à Diyarbakir, le 5 décembre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/04/2017

Une explosion survenue à proximité d’un commissariat de Diyarbakir, grande ville du sud-est de la Turquie, a fait un mort et plusieurs blessés mardi. Les autorités privilégient la piste accidentelle.

Au moins une personne a été tuée et plusieurs autres blessées, mardi 11 avril, dans une explosion survenue à Diyarbakir, la grande ville à majorité kurde du sud-est de la Turquie.

Selon le ministre de l'Intérieur, la détonation est vraisemblablement d'origine accidentelle. "Il s'agit d'une explosion qui est survenue lors de la réparation d'un véhicule, sans aucune intervention extérieure, semble-t-il", a déclaré Süleyman Soylu, cité par l'agence de presse progouvernementale Anadolu.

>> En images : Erdogan en campagne auprès des Kurdes de Turquie

Le gouverneur de Diyarbakir fait également état d'une explosion survenue lors de la réparation d'un véhicule blindé, soulignant que les raisons "restent à ce stade inconnues".

L'explosion a eu lieu dans le quartier de Baglar, dans le centre de Diyarbakir, où une voiture piégée avait explosé et fait des dizaines de blessées en novembre.Le bruit de l'explosion a été entendu dans toute la ville.

Reprise des violences dans le sud-est depuis 2015

Le sud-est de la Turquie est le théâtre d'affrontements quasi-quotidiens entre les forces de sécurité et les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe classé "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux.

Les violences entre le PKK et Ankara ont repris à l'été 2015 après la rupture d'un cessez-le-feu. Le conflit a déjà fait plus de 40 000 morts depuis 1984.

La Turquie a également été frappée ces derniers mois par plusieurs attentats liés aux jihadistes de l'organisation État islamique (EI).

À cinq jours d'un référendum crucial sur le renforcement des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan, la Turquie est en état d'alerte,

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 11/04/2017

  • ALLEMAGNE

    Propos d'Erdogan sur les "pratiques nazies" : Ankara a "franchi une limite", selon Berlin

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Extradition de l'opposant turc Fethullah Gülen : l'ex-patron de la CIA met en cause l'ex-conseiller à la sécurité de Trump

    En savoir plus

  • TURQUIE

    La Turquie annonce la fin de ses opérations militaires en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)