Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Afghanistan : l'armée américaine largue sa bombe la plus puissante sur des caches de l'EI

La bombe thermobarique GBU-43 a été larguée depuis un avion de transport MC-130 (archives).
La bombe thermobarique GBU-43 a été larguée depuis un avion de transport MC-130 (archives). US Air Force, AFP
3 mn

L'armée américaine a annoncé, jeudi, avoir largué la plus puissante bombe non nucléaire de son arsenal, qualifiée de "mère de toutes les bombes", sur des caches de l'organisation État islamique dans l'est de l'Afghanistan.

Publicité

L’armée américaine a largué, jeudi 13 avril, sa bombe non nucléaire la plus puissante, surnommée la "mère de toutes les bombes", en Afghanistan, contre des caches de l’organisation État islamique (EI), selon un porte-parole du Pentagone.

"À la suite du bombardement, des repaires stratégiques de [l'EI] et un complexe profond de tunnels ont été détruits, et 36 combattants de l'EI tués", a indiqué le ministère afghan de la Défense, précisant qu'aucun civil n'avait été tué. De son côté, l’EI a démenti, via son organe de propagande Amaq, avoir subi des pertes.

La bombe thermobarique GBU-43 d'environ 10 000 kilos, a ciblé à environ 14 h 30 GMT une "série de grottes" dans la province de Nangarhar, dans l’est du pays, où un soldat américain avait été tué dans une opération le week-end dernier contre les jihadistes.

"Des habitants ont senti le sol bouger"

L'explosion a résonné des kilomètres à la ronde et provoqué une vaste flambée dans cette zone isolée. "C'est la plus forte explosion que j'ai jamais vue. L'endroit a été envahi par des flammes très hautes", a déclaré à l'AFP Esmail Shinwari, gouverneur du district d'Achin, ajoutant que la bombe avait frappé la zone de Mamand Dara.

Une source proche des insurgés afghans a indiqué à l'AFP, sous couvert de l'anonymat, que des habitants avaient senti le sol bouger "comme lors d'un tremblement de terre", et que certains s'étaient évanouis en raison de la puissance du souffle. "Des gens ont commencé à quitter la zone par peur de nouveaux bombardements", a-t-il ajouté.

Une puissance explosive égale à 11 tonnes de TNT

"Alors que leurs pertes augmentent", les jihadistes ont recours "à des bunkers et tunnels pour renforcer" leur défense, a indiqué dans un communiqué le général John Nicholson, le chef des forces américaines en Afghanistan. La bombe GBU-43 "est la bonne munition pour venir à bout de ces obstacles et maintenir l'élan de notre campagne" contre l'EI en Afghanistan, a-t-il ajouté.

C'est la première fois que les forces américaines utilisent ce type de bombe, longue de plusieurs mètres et guidée au GPS, dans des combats, a précisé le porte-parole du Pentagone Adam Stump. Dénommé MOAB (Massive Ordnance Air Blast pour bombe à effet de souffle massif), l'engin a été largué depuis un avion de transport MC-130.

Cette bombe de 9,8 tonnes, d'une puissance explosive comparable à 11 tonnes de TNT pourrait entamer les capacités de l'EI en Afghanistan mais aussi constituer un avertissement pour les Taliban, beaucoup plus nombreux et implantés.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.