Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes: Macron cherche la bretelle de sortie"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

Amériques

Pour Trump, l'Otan n'est plus "obsolète", mais un "rempart pour la paix internationale"

© Nicholas Kamm, AFP | Le président américain Donald Trump lors de sa conférence de presse conjointe avec le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, le 12 avril 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Valentin GRAFF

Dernière modification : 13/04/2017

"J'ai dit que c'était obsolète. Ce n'est plus obsolète", a déclaré mercredi le président des États-Unis, Donald Trump, dans une surprenante volte-face à propos de l'Otan.

Donald Trump a décidément un rapport compliqué à l’Alliance atlantique (Otan). Après l’avoir qualifiée d’ "obsolète" le 16 janvier, puis avoir envoyé Rex Tillerson, le secrétaire d’Etat américain, intimer à ses membres de porter leur budget militaire à 2 % du PIB, le nouveau président des États-Unis a changé d’avis : il a estimé, mercredi 12 avril lors d'une déclaration prononcée en présence du secrétaire général de l’alliance, Jens Stoltenberg, que l’Otan n’était "plus obsolète".

Soutien après les frappes en Syrie

Donald Trump a également remercié les États membres de leur soutien après la frappe aérienne lancée la semaine dernière par l'aviation américaine contre une base aérienne syrienne. "J'ai dit que c'était obsolète. Ce n'est plus obsolète", a-t-il rétropédalé, ajoutant que l'Alliance atlantique s'adaptait à sa mission, la lutte contre l'organisation État islamique (EI).

Le président des États-Unis a même a déclaré que l’Otan était un "rempart pour la paix internationale". Il a toutefois réaffirmé que les alliés européens devaient augmenter leurs dépenses de défense.

Avec AFP

Première publication : 13/04/2017

  • ÉTATS-UNIS

    À Munich, Mike Pence rassure sur "l'inébranlable"' engagement des États-Unis dans l'Otan

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Donald Trump prêt à se passer de la Chine pour résoudre le problème nord-coréen

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Hitler, Assad et les armes chimiques : la bourde du porte-parole de la Maison Blanche

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)