Accéder au contenu principal
Reporters

France : l'hôpital public, un grand malade ?

Mélina Huet / France 24
Par : Alexandra RENARD | Mélina HUET

Médecins, infirmiers, aides-soignants, cadres ou encore directeurs... Ils avaient choisi l'hôpital public parce qu'il soigne tous les malades sans exception, du sans-abri au président de la République. Mais aujourd’hui, victimes d'une logique de rentabilité si éloignée des valeurs qui les motivaient, les personnels de santé sont fatigués. lls témoignent de leur mal-être mais aussi leurs espoirs dans Reporters.

Publicité

Depuis plusieurs années, l’hôpital public, pilier du système de santé à la française, est bien mal en point. Sous la pression des gouvernements successifs, on lui demande d’économiser toujours plus et de devenir rentable. Regroupement d’établissements, augmentation de la productivité, nouvelles organisations du travail… En 2016, un milliard d'euros a ainsi pu être économisé. Et un nouveau plan d'économies de 1,1 milliards d'euros est prévu pour 2017.

Ces changements drastiques se font au détriment du bien-être des personnels de santé. Parmi eux, les cas d'épuisement et dépression sont de plus en plus fréquents et certains pensent même à une reconversion professionnelle.

Mais la plupart d'entre eux aiment encore l’hôpital public et appellent au secours les candidats à la présidentielle pour tenter de remédier à ses maux.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.