Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le Premier ministre australien et Jérusalem"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Daphne Caruana Galizia, assassinée il y a un an"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Élections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Comment expliquer l'ampleur des inondations meurtrières dans l'Aude ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

Asie - pacifique

Corée du Nord : le vice-président américain Mike Pence rassure le Japon

© Kazuhiro NOGI / AFP | Le vice-président américain Mike Pence et le ministre des Finances japonais Taro Aso à Tokyo, le 18 avril 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/04/2017

En visite à Tokyo, le vice-président américain Mike Pence a réitéré mardi l'engagement de son pays à assurer la sécurité du Japon face à la Corée du Nord, qui menace d’accélérer le rythme de ses essais de missiles.

Le vice-président américain Mike Pence a réitéré mardi 18 avril l'engagement de son pays à assurer la sécurité du Japon, face à la Corée du Nord qui menace d'effectuer des essais de missiles "chaque semaine".

Arrivé à Tokyo en début d'après-midi, il a entamé avec le Premier ministre Shinzo Abe des discussions centrées sur le régime de Kim Jong-un après les récents tirs de missiles nord-coréens vers l'archipel, en mars et en avril.

Alors que plane la menace d'un sixième essai nucléaire par le régime communiste, le vice-ministre des Affaires étrangères de Corée du Nord, Han Song-ryol, a laissé entendre que Pyongyang comptait accélérer le rythme de ses tirs balistiques.

Importance de l'alliance militaire

Face à cette menace, le vice-président américain a réaffirmé l'importance de l'alliance militaire avec l'archipel nippon. "L'alliance entre les États-Unis et le Japon est la pierre angulaire de la paix et de la sécurité en Asie du nord-est", a-t-il déclaré au début de sa rencontre avec le Premier ministre japonais.

Le régime nord-coréen avait tiré un nouveau missile en mer du Japon le 5 avril et a procédé à un test dimanche 16 avril, qui a échoué.

>> À lire sur France 24 : "En Corée du sud, Mike Pence annonce la fin de la "patience stratégique" vis-à-vis de Pyongyang "

Le Japon va de son côté se préparer à envoyer des soldats dans la péninsule coréenne pour y protéger ses ressortissants, en cas de crise nécessitant une évacuation, a déclaré mardi la ministre de la Défense Tomomi Inada, citée par l'agence Jiji et la chaîne NHK.

Un accord bilatéral de libre-échange entre les États-Unis et le Japon ?

"Si une situation exigeant que les ressortissants japonais et d'autres soient évacués surgissait dans la péninsule coréenne, et que ceux-ci ne parvenaient pas à partir par leurs propres moyens, [Tokyo se préparerait à mobiliser des forces militaires]", a-t-elle déclaré devant le Parlement, selon ces médias.

Le Japon et les États-Unis ont par ailleurs lancé mardi des discussions économiques qui pourraient déboucher à terme sur un accord bilatéral de libre-échange, a déclaré Mike Pence.

"À l'avenir, il pourrait y avoir une décision entre nos pays pour tirer les enseignements de ce dialogue, et débuter des négociations formelles en vue d'un accord de libre-échange", a-t-il déclaré à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le ministre des Finances Taro Aso.

Avec AFP

Première publication : 18/04/2017

  • CORÉE DU NORD

    La Corée du Nord présente de nouveaux missiles balistiques intercontinentaux

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    La Corée du Nord échoue à lancer un nouveau missile

    En savoir plus

  • CORÉE DU SUD

    En Corée du sud, Mike Pence annonce la fin de la "patience stratégique" vis-à-vis de Pyongyang

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)