Accéder au contenu principal
ROYAUME-UNI

Pour l'UE, les élections britanniques vont "clarifier" le Brexit

Theresa May, la Première ministre britannique annonçant la tenue d'élections législatives anticipées, mardi 18 avril 2017.
Theresa May, la Première ministre britannique annonçant la tenue d'élections législatives anticipées, mardi 18 avril 2017. Daniel Sorabji, AFP
2 min

L'Union européenne espèrent que les législatives anticipées au Royaume-Uni, convoquées par Theresa May, conduiront à davantage de "clarté" dans les négociations du Brexit. Le calendrier de celles-ci ne devrait pas être affecté.

Publicité

Grâce aux élections législatives anticipées convoquées par la Première ministre britannique Theresa May, les Britanniques pourront faire part de leur vision de leur futur avec l'Union européenne, a déclaré mardi 18 avril le négociateur du Parlement européen sur le Brexit, Guy Verhofstadt.

"Ce sera pour les Britanniques l'occasion de se prononcer sur les relations qu'ils entendent avoir à l'avenir avec l'UE", a déclaré cet ancien Premier ministre belge sur sa page Facebook.

Pas de changement du calendrier

Les négociateurs de l'UE espèrent que ces législatives, auxquelles a appelé mardi la Première ministre Theresa May, donneront à celle-ci un mandat fort pour négocier les conditions du retrait de son pays de l'union, a déclaré un autre responsable européen.

On estime à Bruxelles que le calendrier des négociations sur le Brexit ne sera en rien affecté par ces élections. "Les élections britanniques ne changent rien aux projets des 27", a assuré Preben Aamann, porte-parole du président du Conseil européen Donald Tusk, qui s'est entretenu au téléphone avec Theresa May après l'annonce des législatives anticipées.

À Berlin, le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, a anooncé espérer que le scrutin favoriserait "la clarté et le sens des responsabilités" des négociateurs britanniques. "Il y a tout lieu d'espérer que les nouvelles élections annoncées aujourd'hui par la Première ministre May favoriseront la clarté et le sens des responsabilités aux négociations avec l'UE", commente-t-il.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.