Accéder au contenu principal

Égypte : un policier tué dans une attaque revendiquée par l'EI

Le monastère Sainte-Catherine,  dans le Sinaï, en avril 2017.
Le monastère Sainte-Catherine, dans le Sinaï, en avril 2017. Pedro Costa Gomes, AFP

Un policier a été tué et trois autres ont été blessés mardi en Égypte dans une attaque visant un point de contrôle près du monastère de Sainte Catherine dans le sud de la péninsule du Sinaï. L'attaque a été revendiquée par l'EI.

PUBLICITÉ

Une semaine après les explosions qui ont tué 45 personnes dans deux églises
coptes à Tanta, dans le nord de l'Égypte, des hommes armés ont attaqué les forces de l'ordre mardi 18 avril près du monastère Sainte-Catherine, dans le Sinaï, tuant au moins un policier et en blessant quatre autres, a annoncé le ministère égyptien de la Santé.

L'organisation État islamique a revendiqué l'attentat sur un poste de contrôle à 800 mètres de l'entrée du monastère, l'un des plus anciens au monde, par le biais de son organe de propagande, Amaq. Fondé au VIe siècle au pied du mont Sinaï, le monastère Sainte-Catherine est l'un des plus anciens monastères chrétiens au monde et est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco. Les attaques sont fréquentes dans le nord du Sinaï, théâtre d'une insurrection islamiste depuis des années, mais rares dans le sud de la péninsule, où se trouve le monastère.

Il y a une semaine, un double attentat mené contre la cathédrale Saint-Marc d'Alexandrie et l'église Saint Georges de Tanta, a tué au moins 45 personnes le jour du dimanche des Rameaux et a également été revendiqué par le groupe jihadiste. Le pape François a prévu de se rendre en Égypte les 28 et 29 avril, malgré les attentats contre les deux églises coptes égyptiennes.

Avec Reuters

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.