Accéder au contenu principal

RD Congo : le retour du corps de Tshisekedi annoncé pour le 12 mai

Le cercueil d'Étienne Tshisekedi lors d'une veillée funèbre en son honneur à Bruxelles, le 5 février 2017.
Le cercueil d'Étienne Tshisekedi lors d'une veillée funèbre en son honneur à Bruxelles, le 5 février 2017. Emmanuel Dunand, AFP

Le responsable du parti d'Étienne Tshisekedi a annoncé, samedi, que la dépouille de l'opposant historique congolais, actuellement à Bruxelles, sera rapatriée à Kinshasa le 12 mai. Il devrait ensuite être enterré au siège du parti, à Limete.

Publicité

La dépouille de l'opposant historique congolais Étienne Tshisekedi, mort en février, sera rapatriée à Kinshasa en République démocratique du Congo depuis Bruxelles le 12 mai pour y être enterrée, a annoncé, samedi 22 avril, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti qu'il présidait.

"L'UDPS et la famille biologique du super-héros national Étienne Tshisekedi annoncent que la dépouille de feu le président sera rapatriée le 12 mai", a déclaré à l'AFP Jean-Marc Kabund, secrétaire-général de l'UDPS. "Le corps sera exposé au Palais du peuple", le Parlement, "pour des hommages" avant d'être "inhumé au siège du parti (...) à Limete", commune du centre-est de Kinshasa, a-t-il ajouté Kabund.

Le responsable de l'UDPS a laissé entendre qu'aucun accord n'avait encore été trouvé avec les autorités en vue de permettre l'inhumation du défunt sur un terrain privé, ce qui est interdit par la loi congolaise.

Confusion politique

Figure historique de l'opposition en République démocratique du Congo, d'abord sous la dictature de Mobutu (1965-1997), puis au pouvoir de Laurent-Désiré Kabila (1997-2001) et de son fils Joseph, qui lui a succédé à la tête du pays, Étienne Tshisekedi est mort le 1er février à Bruxelles à l'âge de 84 ans. Son décès, en pleines négociations sur la mise en œuvre d'un accord de partage du pouvoir signé le 31 décembre entre la majorité et l'opposition, a contribué à ajouter à la confusion politique.

>> À lire : Dissensions autour de la nomination de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre en RD Congo

Annoncé à plusieurs reprises, le retour de la dépouille de Tshisekedi depuis la Belgique avait été à chaque fois reporté sine die, faute d'accord entre la famille, le parti, et les autorités sur le lieu de la sépulture de l'opposant.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.