Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie/ armée : le grand nettoyage?

En savoir plus

LE DÉBAT

Audition de Benalla au Sénat : Police - Elysée : malaise au sommet

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les Frères Sisters", western fraternel et meurtrier

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

"This is Iraq" : rencontre avec le rappeur I-NZ

En savoir plus

FOCUS

La traque des opposants burundais se poursuit jusqu'au Kenya

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage en Afrique : une concurrence féroce

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Benalla : 5 mois de feuilleton politique

En savoir plus

L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

Amériques

États-Unis : Donald Trump invite le président philippin Rodrigo Duterte à Washington

© Mandel Ngan, AFP | Le président Trump à la Maison Blanche, le 28 janvier.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/04/2017

Au cours d'une conversation téléphonique "très amicale" samedi, le président américain Donald Trump a convié à Washington son homologue philippin Rodrigo Duterte, chef d'État très controversé pour sa guerre contre la drogue.

Le président Donald Trump a invité, samedi 29 avril, lors d'une conversation téléphonique, le président philippin Rodrigo Duterte à venir à Washington.

"Cela a été une conversation très amicale au cours de laquelle les deux dirigeants ont discuté des préoccupations de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean) dans le domaine de la sécurité régionale, en particulier de la menace posée par la Corée du Nord", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

>> À lire : Rodrigo Duterte, le président philippin qui veut "tuer plus" de dealers

Les deux dirigeants ont aussi "discuté du fait que le gouvernement philippin lutte très fortement pour débarrasser son pays de la drogue, un fléau qui affecte de nombreux pays à travers le monde", poursuit le communiqué de la Maison Blanche.

Rodrigo Duterte a déclenché aux Philippines une guerre contre la drogue, qui a fait des milliers de morts, et dont la violence est très critiquée par Amnesty International. Dans un rapport de près de 70 pages, l’ONG va jusqu’à évoquer un "possible crime contre l’humanité", de par l’ampleur des dérives constatées dans le cadre de cette politique jusqu'au-boutiste, qui ne viserait que "les Philippins les plus pauvres".

Le président philippin a réclamé samedi aux dirigeants de l'Asean, réunis à Manille, une réponse unitaire pour lutter contre le trafic de drogue, afin de le détruire "avant qu'il ne détruise nos sociétés".

Avec AFP

 

 

Première publication : 30/04/2017

  • PHILIPPINES

    Rodrigo Duterte, le président philippin qui veut "tuer plus" de dealers

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Le président philippin Rodrigo Duterte enterre les négociations avec la rébellion communiste

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Une sénatrice opposante au président Duterte risque la perpétuité aux Philippines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)