Accéder au contenu principal

Mali : une vingtaine de jihadistes tués ou capturés par l'armée française

Un soldat français de l'opération Barkhane lors d'une patrouille en hélicoptère au Mali, le 12 mars 2016.
Un soldat français de l'opération Barkhane lors d'une patrouille en hélicoptère au Mali, le 12 mars 2016. Pascal Guyot, AFP (archives)

Les forces françaises de l'opération Barkhane ont "neutralisé" une vingtaine de jihadistes ce week-end près de Gao, dans le sud-ouest du Mali.

PUBLICITÉ

Les soldats français de l'opération Barkhane ont tué ou capturé une vingtaine de jihadistes ce week-end au sud-ouest de Gao, au Mali, a annoncé, dimanche 30 avril, l'armée française dans un communiqué.

"Depuis samedi 29 avril, la force Barkhane est engagée dans une opération, qui a permis de neutraliser près d'une vingtaine de terroristes dans la forêt de Foulsaré, à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso", a-t-elle indiqué. Ils ont été tués ou capturés, a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'état-major, le colonel Patrik Steiger, sans plus de précisions.

Une quantité importante d'armes et de munitions, notamment des lance-roquettes et des composants d'engins explosifs, ont été découverts sur les lieux de l'opération menée ce week-end.

La région où ont été menées les frappes, à la fois aériennes et au sol, est considérée comme une "zone logistique importante pour les terroristes", selon l'armée française. Des responsables burkinabè estiment qu'un nouveau groupe islamiste, appelé Ansar al-Islam et dirigé par un prédicateur local, utilise la forêt de Foulsaré comme base de lancement pour ses attaques.

Le Mali, qui fait face à une recrudescence des attaques de groupes islamistes malgré la présence des forces françaises dans la région, a annoncé samedi une prolongation de l'état d'urgence de six mois.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.