Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

Découvertes

Les applis Google, Amazon et eBay ne sont plus disponibles sur Apple Watch et personne ne l’avait remarqué

© David Paul Morris/Bloomberg/Getty

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 02/05/2017

De moins en moins d'applications iOS semblent supporter la montre connectée d'Apple, celles de mastodontes de la tech y compris. Deuxième problème : il aura fallu plusieurs semaines pour faire ce constat.

Que celui qui pense toujours que les smartwatches ne sont pas mortes et à moitié enterrées parle maintenant ou se taise à jamais. On exagère un peu, mais un nouvel exemple tend à confirmer leur mauvaise santé : l’abandon pur et simple du support de l’Apple Watch par les applications Google, Amazon ou encore eBay. Plus parlant encore peut-être, le fait qu’il ait fallu plusieurs semaines pour que l’on se rende compte de leur absence. 

VOIR AUSSI : Le marché des wearables n'en est qu'à ses débuts, et ça se ressent dans les ventes

Le site AppleInsider, qui a constaté le premier la disparition des applications, affirme qu’Amazon et eBay auraient cessé de supporter la montre connectée d’Apple fin avril, tandis que Google Maps se serait retiré plus tôt encore. Nous avons également noté que les récentes mises à jour d’autres applications, telles que Snapchat ou Tinder, n’étaient plus non plus compatibles Apple Watch. 

On ne peut pas dire qu’Apple y ait vraiment mis du sien pour arrêter l’hémorragie

Pourquoi cette désertion de la part des développeurs ? A priori, la réponse est évidente : le nombre d’utilisateurs de smartwatches se réduit de mois en mois. Et on ne peut pas dire qu’Apple y ait vraiment mis du sien pour arrêter l’hémorragie ; depuis watchOS 1.0, la firme à la pomme semble avoir bien d’autres chats à fouetter. De son côté, Google, interrogé par AppleInsider, a répondu qu’il ne s’agissait pas là d’un abandon définitif, sans toutefois expliquer les raisons de son retrait du moment.

En réalité, il est fort possible que les entreprises attendent une nouvelle version de watchOS pour allouer à nouveau des ressources à ce support. Celle-ci pourrait être annoncée en juin prochain, lors de la WWCD, en plus de, qui sait, une troisième version de l’Apple Watch. Quoiqu’il en soit, on ne peut nier que l’absence totale de réaction de la part des internautes à cet immobilisme ne dit rien qui vaille… Sans vouloir porter la poisse.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 02/05/2017