Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Découvertes

La Chine va créer sa propre version de Wikipédia, officielle et approuvée par le gouvernement

© VCG/VCG via Getty Images

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 02/05/2017

Dès 2018, la Chine prévoit de lancer sa propre version de Wikipédia, l'encyclopédie en ligne éditée bénévolement par des contributeurs anonymes. Oui, sauf que sa version ne sera pas "éditée bénévolement par des contributeurs anonymes".

À cause de la censure du gouvernement, Wikipédia n'a pas droit de cité en Chine, et ce, depuis 13 années. Mais l'année prochaine, une version officielle sera mise en ligne.

VOIR AUSSI : Wikipédia a été bloqué en Turquie après le refus de l'encyclopédie de retirer des articles faisant état de l'"extrémisme" du pays

Au lieu d'être le fruit d'une collaboration entre internautes volontaires, ce qui fait la force de Wikipédia tel qu'on le connaît, l'encyclopédie en ligne chinoise sera éditée par des universitaires sélectionnés par le gouvernement.

L'hégémonie du contrôle

Lancé en 2011, ce projet a déjà donné lieu à deux versions de l'encyclopédie hors-ligne. Cette fois, ce sont près de 20 000 professeurs qui participeront à l'élaboration de l'encyclopédie en ligne dans tout le pays.

Avec le pare-feu national, les citoyens chinois ont peu d'endroits où consulter une information libre. La nouvelle encyclopédie chinoise devra se faire une place entre deux concurrents déjà en place, lancés par les géants Baidu et Qihu360, une compagnie d'anti-virus. Qihu360 propose déjà 30 millions d'articles et Baidu Baike, l'encyclopédie de Baidu, 14 millions. Un peu comme chez Wikipédia, les entrées de ces deux encyclopédies peuvent être complétées par les internautes, sous réserve d'approbation par les entreprises.

Quant au Wikipédia national... attendons de voir s'il évoquera bien une pluralité de sujets, parmi lesquels... les relations passées entre la Chine et la Corée du Nord ou encore les tensions liées aux îles Senkaku en mer de Chine. Par exemple.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 02/05/2017